Intimité

  • Teddy Beat, l'ourson de ces dames, dont la réputation de baiseur au grand coeur n'est plus à faire, se réveille un jour avec le besoin de percer à jour le secret de la jouissance féminine. Jouir, quand on est une femme, à quoi ça ressemble ? Et pour ce faire, aux grands maux, les grands remèdes, il file chez le chirurgien plastique pour se faire transformer intégralement en femme. Une femme avec des vrais nichons, une vraie chatte et tout le reste.
    Mais suffit-il d'en avoir les organes pour l'être vraiment, femme ? C'est ce que Teddy va tenter de découvrir dans la jungle urbaine de Brooklyn.

  • Airpussy

    Ulli Lust

    A la fin de l'hiver, la déesse s'extirpe des enfers pour venir à la rencontre de son amant. Telle la nature endormie revenant à la vie, ils célèbrent, ensemble dans un jeu amoureux, le début de ce nouveau cycle. Inspiré par les mythes antiques du mariage sacré entre les divinités, Airpussy est un récit tout aussi mutique que symbolique, qui s'en remet à tous nos sens. Dans cette transfiguration contemporaine, une Vénus 2.0 nous invite à l'accompagner dans une déambulation érotique à travers la ville.
    La recherche des sexualités - dans toutes leurs formes et leurs genres - lui permettra d'envisager ses fantasmes et de la hisser, peut-être, vers ce fameux septième ciel. Cet ensemble allégorique, soutenu d'une belle bichromie, résolument séducteur et sensiblement provocant compose le premier livre d'Ulli Lust publié en Français. On retrouvera, d'ailleurs, dans les oeuvres plus récentes de l'autrice autrichienne - Trop n'est pas assez et Alors que j'essayais d'être quelqu'un de bien aux Editions Cà et là - les thématiques liées aux questions de la sexualité au féminin, la quête du plaisir, l'amour, le désir et la passion.
    Epuisé depuis quelque temps, Airpussy est aujourd'hui réédité dans une version cartonnée.

  • Voici le premier récit graphique sur l'histoire de la sexualité à travers les âges au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. Il nous fait voyager dans toutes les époques du plaisir avec beaucoup d'humour.
    Cet album dévoile ce que les livres d'histoire n'osent pas raconter.

  • Vous avez l'impression de passer à côté de votre sexualité  ?
    Pas de panique, Jüne du compte Instragram Jouissance Club fait souffler un vent de fraîcheur et d'espoir en proposant un manuel d'éducation sexuelle promouvant le plaisir accessible à tous, femme, homme, hétéro, homo ou trans  !
    Elle propose de mettre de côté la pénétration pour se concentrer sur les 1001 façons de se donner du plaisir autrement, de manière décomplexée, jubilatoire et bienveillante.
    A l'aide de nombreux schémas sobres et élégants, elle propose une cartographie des multiples zones qui procurent du plaisir chez les deux sexes et un inventaire des mouvements orgasmiques.

  • Jadis, les Dieux de l'Olympe régnaient sur trous les êtres vivants. Les Hommes leur étaient soumis... jusqu'à ce que Prométhée décide de les libérer. Pour leur insuffler le Feu Sacré, le vigoureux Titan n'eut qu'une seule solution : leur passer sur le corps, sans leur demander leur avis, répandant le savoir dans l'humanité comme une MST pandé-nique. Prométhée puni et enchaîné, la bande des Dieux craignant de disparaître aux yeux des humains, envoyèrent Mercure en grande pompe, reprendre patiemment la vénérable flamme à chaque femme et chaque homme de la planète.
    "Plus jamais ça" , dirent les humains après cette double conquéquette, en rajoutant : "Promettez-nous".

  • L'origine du monde

    Liv Strömquist

    • Rackham
    • 10 Mai 2016

    Une certaine partie du corps de la femme, celle que Gustave Courbet a évoquée dans son ta-bleau L'origine du monde, a suscité et continue de susciter l'intérêt un peu trop «vif« de certains représentants de la gent masculine. C'est ainsi que le Dr. Kellogs, l'inventeur des corn-flakes, a pu affirmer que la masturbation provoque le cancer de l'utérus et le Dr. Baker-Brown a pu préconiser l'éradication de l'onanisme féminin par l'ablation du clitoris (la dernière a été pratiquée en 1948). Si le corps médical n'y va pas avec le dos de la cuillère, les philosophes ne sont pas en reste. Jean-Paul Sartre peut ainsi écrire « ... le sexe féminin... est un appel d'être, comme d'ail-leurs tous les trous ». Sous la plume acérée de Liv Strömquist défile toute une galerie de personnages (pères de l'église et de la psychanalyse, pédagogues, sexologues) dont les théories et les diagnostics ont eu des conséquences dévastatrices sur la sexualité de la femme.

empty