Hubert

  • Peau d'homme

    ,

    • Glenat
    • 3 Juin 2020

    Sans contrefaçon, je suis un garçon !

    Dans l'Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c'était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d'homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d'un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d'homme, Bianca s'affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l'amour et la sexualité.

    La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l'objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l'instrument d'une domination à la fois sévère et inconsciente ?

    À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité... mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l'humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d'homme nous invite tant à la libération des moeurs qu'à la quête folle et ardente de l'amour.

  • Joe la pirate Nouv.

    La vie est trop courte pour s'ennuyer.
    C'est l'histoire d'une petite fille née en 1900 à Londres, qui "se sentait déjà queer dans la matrice" . En grandissant, elle a fait le tour du monde, elle a lancé sa compagnie de taxis féminins, elle a fait la guerre, elle a battu des records de vitesse dans des courses de bateau, elle a régné en monarque éclairé sur une île des Bahamas, elle a eu pour meilleur ami et confident une poupée...
    Vivant plusieurs vies, elle a porté plusieurs noms. A sa naissance, on l'appelait Marion. Puis à 5 ans, après une chute de chameau, elle a choisi le pseudonyme de Tuffy. Enfin, c'est très vite dans le prénom Joe qu'elle s'est vraiment reconnue. Et c'est en homme qu'elle a forgé sa réputation et créé sa légende... Cette femme - ne vous y méprenez pas - a vraiment existé. Amoureuse de la compétition, de la vitesse et des conquêtes féminines, Joe Carstairs a vécu une existence fidèle à son personnage : explosive, impulsive et excentrique.
    Suivez la destinée d'une femme richissime au charme incandescent, pleine d'une confiance inébranlable et pour qui la vie ne fut qu'un long feu de joie. Dernier livre écrit par Hubert aux éditions Glénat, premier et unique biopic de son oeuvre, Joe la Pirate est un roman graphique enlevé, virevoltant, cinglant et sans tabou comme un film de Billy Wilder. Inspirée par la ligne claire d'Yves Chaland, Virginie Augustin réinvente une nouvelle fois son style, sans rien sacrifier de l'efficacité redoutable de sa narration ni de sa science de la mise en scène.

  • La sirène des pompiers

    ,

    • Dargaud
    • 29 Janvier 2021

    Fin XIXe siècle, Paris. Un peintre pompier, Fulmel, retrouve l'inspiration après sa rencontre avec une sirène qui partage sa vie et qui devient son modèle. Mais les soupçons de cette soudaine inspiration font jaser le monde des lettres et des arts... Une histoire palpitante, pleine de charme et de beauté. Cette réédition à un nouveau format avec une fabrication soignée permet de revenir sur l'un des trésors de la mythique collection « Poisson Pilote ».

  • Notre planète est couverte par l'immensité des océans, leurs ressources et leur biodiversité sont indispensables à l'avenir de la Terre, car ce sont des mers que la vie est arrivée. Hubert Reeves nous explique dans un merveilleux voyage qui nous emmènera jusqu'aux grands fonds qui regorgent de nombreux volcans immergés, pourquoi les océans sont salés, comment fonctionnent les vents et les courants marins qui agissent sur notre climat...

  • Bragante, dite Première-née, âgée et affaiblie, décide de révéler à sa petite-fille la vérité sur son histoire. Elle voua une passion aux livres, et ressentit très tôt l'angoisse de donner la vie. Son statut d'aînée la chargera de l'éducation des derniers-nés, mais ne la protégera pas du plus vaillant à qui son père, le roi, l'a promise. D'aînée, elle deviendra reine, sombrant dans l'aveuglement.

  • La forêt est la maison de nos plus lointains ancêtres, elle est le lieu de notre passé et nous relie à lui. Nous y retournons pour nous pénétrer de notre origine et pour en retrouver la formidable vitalité. Grâce aux récentes observations scientifiques, nous savons désormais que le monde végétal et le monde animal se ressemblent plus qu'on ne le pensait. Car les arbres sont eux aussi et à leur façon des êtres sensibles. Il importe d'assurer le développement durable des forêts et la protection de toutes les espèces, végétales et animales, qui constituent ces écosystèmes.

  • Sans les étoiles, nous ne serions pas là. En mourant, elles libèrent les atomes qui sont nécessaires à la construction de tout être vivant. Le résultat, ce sont des plantes, des animaux... toute une biodiversité très précieuse à notre survie à tous. Nous sommes tous différents, comme les animaux et les insectes qui peuplent la terre et les océans, et nous avons tous besoin les uns des autres pour vivre dans un milieu naturel commun.

  • Petit est le fils du Roi-Ogre. À peine plus grand qu'un simple humain, il porte sur lui le signe de la dégénérescence familiale qui rend chaque génération plus petite que la précédente à force de consanguinité. Son père veut sa mort, mais sa mère voit en lui la possible régénération de la famille puisqu'il pourrait s'accoupler à une humaine tel que le fit jadis le Fondateur de la lignée. Elle le confie alors à la tante Desdée, la plus ancienne d'entre eux, qui déshonorée en raison de son amour pour les humains, vit recluse dans une partie de l'immense château. Seulement voilà, contrairement au souhait de sa mère, elle tentera d'élever Petit à l'inverse des moeurs familiales... Tiraillé entre les pulsions violentes dont il a hérité et l'éducation humaniste qu'il a reçu de Desdée, Petit trouvera-t-il sa place ? Et survivra-t-il à l'appétit vorace de sa famille ?

  • Petit - fils du défunt roi Gabaal - assiste, impuissant, à la capture de sa compagne, Sala, par les hommes du Chambellan, tandis qu'il est sauvé par un homme mystérieux appelé Lours.
    Coutelier et rémouleur itinérant, il a rejoint les Niveleurs, un groupe de résistants qui voit en Petit un atout majeur. En échange de leur aide pour délivrer Sala, Petit devra revendiquer son trône, désavouer le Chambellan et rétablir l'entente entre les géants et les humains. Mais le chemin sera long... Et en voulant piéger Sol, stratège redoutable à la tête des troupes du Chambellan, Lours pourrait bien s'être piégé lui-même...
    Parviendra-t-il à devenir le grand homme qu'il souhaite être depuis qu'il est enfant ?

  • Les Nobles-Nés dominent le royaume au pied du château des Ogres-Dieux et gouvernent en leur nom. Bien que né parmi eux, la place de Yori n'est pas évidente : si son père - le roi - l'aime, il n'en reste pas moins un bâtard, le fils de la favorite, hétaïre de haut vol. Sa grâce et son intelligence ne cessant d'attiser la haine de ses demi-frères légitimes, Yori et sa mère finissent dans les bas-fonds de la capitale. Il est alors prêt à tout pour la protéger : contraint de vivre de ses charmes, Yori amorce une ascension qui le mènera à nouveau, des années plus tard, dans l'entourage du Chambellan et au contact des terribles géants de la montagne... Mais à force de compromissions, ne risque-t-il pas de perdre ce qu'il a de plus précieux, et de devenir pire que ceux qui l'ont toujours rabaissé ?...

  • Avec le talent de vulgarisateur qu'on lui connaît, Hubert Reeves explique, en faisant d'habiles parallèles avec la créativité humaine, ce que l'on sait aujourd'hui de la création de l'Univers. Avec ses mots et ses idées simples, épurées comme des haïkus, Hubert Reeves arrive à faire comprendre l'infiniment complexe, tout en amenant ses lecteurs au bord du gouffre métaphysique.

  • En ces temps fort lointains habitait dans la ville de Solidor Illian, jeune apprenti sculpteur. Son habileté ravissait l'impitoyable Maître Koppel, délesté ainsi de la plupart des tâches de sculpture.
    Les habitants de Solidor avaient développé une passion pour les oiseaux exotiques, et chaque maison comportait au moins une cage en bois, avec au moins un oiseau. Les écouter enchantait Illian. Un soir, tandis qu'il fignolait un petit rossignol sculpté dans un rebut de bois, Maître Koppel surgit, furieux, avant d'être apaisé par sa fille, émerveillée par la sculpture. Une sculpture dont ils étaient, à cet instant, loin d'imaginer les répercussions sur toute la ville...

  • Jeune ingénieur, Carlos Pérez se fait embaucher en 1988 par une grande marque automobile. Son rêve d'enfant se réalise. Il monte peu à peu les échelons, se marie, attend un premier enfant...
    Sa vie se complique dès lors que la société emménage dans un nouveau lieu, à l'opposé de la banlieue où il vient d'emménager. Une nouvelle génération de cadres arrive avec la nouvelle direction et la machine à broyer se met en marche. On l'envoie suivre le travail d'une usine en Argentine, pour mieux confier la suite de sa mission à un autre cadre. Lui, devra aller en Roumanie, abandonnant provisoirement femme et enfants. Les réunions inutiles se chevauchent, sa hiérarchie devient humiliante, inhumaine.
    À bout, harcelé moralement, Carlos va commettre l'irréparable.

  • Lorsque Morue délivre sans le faire exprès une fée du sortilège qui la retenait prisonnière, elle ne se doute pas du cadeau empoisonné que va lui faire cette dernière. Très laide, Morue sera désormais perçue comme très belle, ce qui au village n'arrange pas vraiment ses affaires. D'objet de répulsion, elle devient objet d'adoration, au point de subir les assiduités de tous les mâles de la région et la haine renforcée de leurs moitiés. Sauvée de justesse par le jeune seigneur local, elle ne tarde pas à languir après une destinée plus brillante. Pas forcément très futée mais belle comme nulle autre femme au monde, elle va se trouver sans s'en rendre compte au coeur d'un imbroglio familial tout ce qu'il y a de royal.

  • Monsieur désire ?

    ,

    • Glenat
    • 28 Septembre 2016

    Dans l'Angleterre victorienne, Lisbeth, une domestique plutôt discrète, vient d'entrer au service d'Édouard, un noble irritant de suffisance, provocateur et blasé. Habitué à choquer son entourage par le récit de ses frasques, ce jeune dandy découvre en sa nouvelle servante quelqu'un de moins docile et impressionnable qu'il ne le croyait. Face à ses piques, celle-ci reste imperturbable, ne répondant que par un regard empreint de compassion sincère. Entre les deux, malgré leurs disparités sociales, une étrange complicité va naître au gré de joutes verbales plus ou moins intenses. De servante, Lisbeth va devenir confidente. Non sans éveiller quelques jalousies chez les autres domestiques...

    Avec Monsieur désire ?, Hubert signe un ouvrage aux dialogues brillants, aussi fins et élégants que d'une acuité impitoyable, où les rapports dominant-dominé entre les deux personnages principaux changent subtilement d'équilibre. Un récit « so British » - entre les romans d'Oscar Wilde pour la plume enlevée et la série Downton Abbey pour la mise en scène des rapports de classes entre maîtres et servants - illustré avec finesse et grâce par la talentueuse Virginie Augustin qui signe son entrée au catalogue Glénat.

    En fin d'ouvrage, un appendice rédigé par Hubert revient en détail sur le contexte historique et social développé dans l'album, illustré de gravures d'époque et de dessins inédits.

  • Après avoir connu l'ivresse du succès et du pouvoir, acquis grâce à son incroyable beauté, Morue connaît des heures sombres. Reine déchue d'un royaume dévasté, elle est la captive du Roi Sanglier, qui la séquestre, avec sa fille, dans ses terres du Nord. Lasse de cette beauté funeste pour elle comme pour son entourage, Morue découvre la vraie nature de la fée Mab. Puisqu'il paraît impossible d'annuler le charme, Morue va en détourner les effets maléfiques et enfin accéder à la sagesse des "simples mortel".

  • La beauté de Morue ayant conquis le coeur du roi, la voilà donc reine.
    Mais elle s'avère rapidement incapable de s'intéresser aux affaires du royaume et, malgré les efforts de la laide mais spirituelle princesse Claudine, le roi et la cour semblent plus soucieux de satisfaire à ses caprices que de s'occuper de la guerre en cours...

  • On se construit avec tout ce qu'on rencontre ... Et je vous ai construit un peu ?
    C'est l'été, Fabienne et Roland arrivent à Palavas pour une semaine de vacances. Il a tout organisé, réservé, payé et noté dans un carnet les moments importants du séjour. Un accident tragique survient alors qu'ils n'ont pas encore déposé leurs bagages à l'appartement... et elle se retrouve seule. Contre toute attente, elle décide de rester sur place et faire ce qui était prévu. Son hébétude et son déni laisseront-t-ils de la place à l'imprévu ?...

  • « À l'empereur César Auguste, fils du divin Jules, grand pontife, acclamé imperator... le Sénat et le peuple romain, parce que sous sa conduite et ses auspices, toutes les peuplades alpines qui s'étendaient entre la mer supérieure et la mer inférieure ont été soumises au pouvoir du peuple romain. » Pline l'Ancien.

    De Rome jusqu'aux confins de l'Empire, la série Ad Romam nous fait revivre les grandes réalisations de la plus incroyable épopée militaire de tous les temps à travers les voies terrestres et maritimes.

    Ce premier tome, Le Trophée d'Auguste, nous met sur les traces des oeuvres de l'empereur Auguste...

  • Certains ont peur d'aimer. D'autres aiment avoir peur.

    Jeune homme peu sûr de lui, Thomas est immédiatement séduit par la puissance physique et spirituelle de Fred. Avec ce nouvel amant, il se découvre, apprend de nouvelles choses sur sa sexualité. Mais il fait surtout la connaissance indirecte de celui qui fut son ex et modèle : Alex. Un être à la beauté surnaturelle, aussi lumineux physiquement que sombre psychiquement, dont le portrait orne les murs du loft de Fred et qui a aujourd'hui mystérieusement disparu. Qui était Alex et pourquoi Fred était-il aussi fou de lui ? Qu'a-t-il bien pu lui arriver ? Peu à peu, Thomas va devenir obnubilé par l'image d'Alex, essayant d'élucider les mystères qui l'entourent. Des mystères qui l'effrayent et l'excitent à la fois...

    À travers toute la fougue de cette relation passionnelle, Hubert et Paul Burckel signent un thriller domestique haletant, moderne et original. Alors que Le Bleu est une couleur chaude avait su capter l'essence intime des relations lesbiennes, La Nuit mange le jour offre aujourd'hui une exploration sans précédent dans les faces sombres de la psyché de l'homosexualité masculine. Une plongée captivante et toute en tension à l'intérieur des personnages et de leurs désirs, dans la veine de L'Inconnu du lac d'Alain Guiraudie ou de L'Empire des sens d'Oshima.

  • Après la mort de sa soeur, Blanche continue de mener son enquête dans une maison close, «le Pompadour», qui semble avoir un lien avec cette disparition.

    Blanche y fait la connaissance de personnages souvent hauts en couleur et, parfois, particulièrement inquiétants, comme celui que l'on appelle «Monsieur ». Blanche pense avoir affaire à l'assassin de sa soeur, mais rien n'est vraiment sûr. Et que penser de « Joli Coeur », autre personnage dangereux, tout comme « Le Rouquin » qui s'avère tout aussi tordu ? Et que dire de Judith qui semble tenir les filles d'une main de fer sans publier l'énigmatique Miss Jo dont le rôle sera ici déterminant ? D'abord apparue comme une oie innocente, Blanche basculera elle même dans une violence irréversible, prête à tout pour découvrir enfin la vérité...

    Ce qui sera le cas dans ce deuxième volume, constituant ainsi un diptyque inoubliable.

  • Suspense diabolique et humour noir !

    Joachim Overbeck, Maître Helvétius, Léonora Von Stock, Monsieur de Saint Loup... Ces personnages ont vécu à des périodes différentes du XIXe et du XXe siècle. Le lien entre eux est une étrange bague, qui offre à celui qui la porte la compagnie d'un esprit malin. Malin, pas dans le sens diabolique, mais futé ! Il fait le lien entre ses possesseurs, qui ont tous été des intellectuels hors du commun : l'un a construit un golem, un autre a soigné un prince grâce à la psychanalyse naissante...

    Première collaboration des désormais incontournables Hubert et Tanquerelle (ici accompagné au dessin par Benjamin Bachelier), Le Legs de l'Alchimiste est une série fantasque où les aventures ésotériques sont toujours liées aux sursauts de l'Histoire. Un bijou occulte injustement méconnu où l'on se délecte de tout : des personnages attachants, des dialogues savoureux servis par un dessin expressif, nerveux et sombre. À relire d'une traite, grâce à cette édition intégrale grand format !

  • De l'adolescent rebelle à l'agitateur sanguinaire.

    Moscou, 1931. Staline continue de dicter le récit de sa jeunesse au camarade Nikolaï, un jeune secrétaire du Kremlin. À mesure qu'il lui délivre ses secrets, le « petit père des peuples se fait de plus en plus menaçant.
    Celui qu'il appelle avec mépris « petit peintre » prend fébrilement en note son passé monstrueux...
    Publié pour le centenaire de la révolution russe, ce second tome pousse encore plus loin l'immersion historique. Le résultat est effroyable.

  • Dans les vallées reculée de la frontière Pakistano-afghane, les trois mille derniers Kalash de l'Himalaya tentent de préserver leur culture et leurs traditions ancestrales, désormais menacées par l'islamisation de la société et le monde moderne.
    À l'approche du solstice d'hiver, les Kalash chantent et dansent pour la renaissance des saisons et la fertilité de leurs cultures. Ils prient les dieux et les esprits de la nature, dialoguent avec les fées et écoutent les instructions du chamane.
    C'est pour vivre de l'intérieur l'événement le plus sacré de la tradition que Jean-Yves Loude, Viviane Lièvre et Hervé Nègre ont intégré le quotidien de ce peuple, appris leur langue et adopté leurs rites.
    Un voyage captivant en terres chamanique au coeur du Pakistan, coédité par le Musée des confluences de Lyon.

empty