Ingrid Chabbert

  • écumes

    Ingrid Chabbert

    • Steinkis
    • 11 Février 2021

    Elles s'aiment et après des années d'attente, d'espoir et de désespoir, un bébé est annoncé. Mais la grossesse est compliquée et le pire arrive. Elles vont devoir se reconstruire et lutter contre la douleur. L'amour, l'évasion sur les terres de leur enfant disparu et les carnets qui se remplissent vont les aider à sortir la tête hors de l'eau, loin des écumes.

  • Lulu est une petite fille qui a une seule et grande passion : les dragons ! Elle aime plus que tout les histoires de dragons, les peluches en forme de dragons, les imprimés dragons et surtout... dessiner des dragons.
    Un jour, un orage éclate alors que Lulu est en train de réaliser son plus beau dessin. L'encre et les couleurs coulent au sol : quel gâchis !
    La nuit-même quelque chose toque à la fenêtre de Lulu.
    Elle manque de tomber à la renverse : le dragon de son dessin a pris vie, grandeur nature !
    Il s'appelle Zygo et il est très sympa. Pris d'amitié pour la petite fille, il l'emmène à la découverte de l'île des dragons.

  • Courgette vit seul avec sa mère alcoolique depuis le jour où son père est parti « faire le tour du monde avec une poule ». Un jour où sa mère s'en prend au ciel, il trouve un revolver et essaie de « tuer le ciel ». Sa mère tente de lui enlever l'arme, mais le coup part et la tue. Cet accident dramatique place Courgette aux Fontaines, un foyer pour enfants.
    Sa vie change radicalement, entre les « zéduc' » et les copains... mais surtout Raymond, le « gentil gendarme » et Camille, son amoureuse.

    Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman" - Courgette, 9 ans.

  • Dans un monde voué à mourir, une femme continue de se battre.
    La société a implosé. Les années, en passant, ont transformé les villes en cimetières où seul règne le silence. L'horizon n'offre désormais au regard qu'un désert de misère et dans ce contexte, Larkia accouche d'un petit garçon bien décidé à vivre, mais dont les yeux restent clos. Le lendemain de sa naissance, alors qu'elle se remet à peine de l'opération, ils sont tous deux pris en chasse par des miliciens aussi enragés que surarmés. Sans relâche, la mère et l'enfant fuient, car ni repos, ni réponses ne leur sont accordés. Quelque part, dans le passé, se trouve une explication... l'origine de cette course poursuite violente et insensée.
    Pur récit de genre dans un contexte post-apocalyptique. Larkia est un one shot « coup de poing » nerveux et frénétique aux délicieux relents de Mad Max. De l'action brutale et explosive se dégage une réflexion sur l'égalité des genres illustrée par un dessin expressif et flamboyant.

  • Elma est une gamine joyeuse et insouciante élevée par un ours qu'elle considère comme son papa. Mais l'ours cache un secret : Elma est en fait la fille de Frigga, la mage du royaume. La légende raconte que seule la fille de Frigga pourra sauver le monde des eaux. Pour cela, sa mère doit la confier à la forêt et l'enfant devra y survivre 7 années. Si elle y parvient, leur monde sera sauvé et Elma pourra rejoindre sa mère et les siens de l'autre côté de la montagne... Comment l'annoncer à Elma qui aura bientôt 7 ans ? Comment se résigner à quitter cette gamine espiègle que l'ours considère comme sa fille ? Une magnifique histoire principalement destinée à des lecteurs et lectrices de 7 à 10 ans.

  • Une belle relation épistolaire à l'heure du portable et des réseaux sociaux.

    Pour son anniversaire en ce début d'été, Mei, 11 ans, se voit offrir un bête papier à lettres. Le même papier à lettres que reçoit de son côté Charlotte pour sa fête, 11 ans elle aussi. Ce point commun provoque la rencontre des deux jeunes filles qui vont passer une magnifique journée ensemble, la seule avant la fin des vacances à la plage pour Charlotte. Une amitié naît de cette brève rencontre, et pour la poursuivre quel meilleur moyen que de s'écrire sur ce papier à lettres ? Car si le papier est fragile, ce n'est pas le cas de ce que l'on écrit dessus ...

  • Dans la famille Au poil, tout le monde aime les animaux. Enfin... Rachel, l'ado de la maison, commence à en avoir ras-le-bol de ces poils qui s'accrochent partout et de se balader avec sa pelle à crottes ! Contrairement à ses petits frère et soeur, Gabriel et Ambre, qui pensent, respirent et rêvent bestioles. Et les parents, ah, parlons-en, des parents ! Plus la ménagerie s'agrandit, plus ils sont heureux.
    Entre facéties, complicités et gaffes, les journées ne sont pas de tout repos. Mais si s'occuper de tous ces animaux apporte parfois une avalanche de bêtises, c'est aussi pour toute la famille une source de bonheur inépuisable et une sacrée école de la vie !

  • Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur « Mr Bojangles » de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Ici seule la fantaisie a le droit de cité ; travail, école, contingences sont oubliés. Celle qui donne le ton, c'est la mère, un véritable feu follet, imprévisible et extravagante. C'est elle qui a adopté Mademoiselle Superfétatoire, une grue de Guinée qu'elle promène en laisse, qui arrose les meubles, qui change de prénom chaque jour. Elle entraîne sa famille dans un tourbillon de poésie et de chimères.
    Un jour pourtant, elle va trop loin, et le monde rationnel s'invite chez eux. Père et enfant vont tout faire pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue coûte que coûte, pour la protéger. L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

  • Dans la famille Au poil, tout le monde aime les animaux. Enfin... Rachel, l'ado de la maison, commence à en avoir ras-le-bol de ces poils qui s'accrochent partout et de se balader avec sa pelle à crottes ! Contrairement à ses petits frère et soeur, Gabriel et Ambre, qui pensent, respirent et rêvent bestioles. Et les parents, ah, parlons-en, des parents ! Plus la ménagerie s'agrandit, plus ils sont heureux.
    Entre facéties, complicités et gaffes, les journées ne sont pas de tout repos. Mais si s'occuper de tous ces animaux apporte parfois une avalanche de bêtises, c'est aussi pour toute la famille une source de bonheur inépuisable et une sacrée école de la vie !

  • Le jour de son neuvième anniversaire, Betty reçoit de quoi s'acheter un cadeau toute seule, comme une grande. En se promenant dans les rues de son village, elle tombe sur une surprenante boutique qu'elle n'avait jamais remarquée. Retour ligne automatique A l'intérieur, c'est un véritable capharnaüm, des objets mystérieux s'entassent jusqu'au plafond dans une atmosphère de magie et de poussière. Retour ligne automatique Betty craque pour une magnifique boîte à secrets japonaise : son cadeau est tout trouvé.
    Retour ligne automatique Mais la propriétaire de la boutique, l'étrange Miss Potimary, la met en garde : cette boîte renferme des mystères, il ne faut pas l'utiliser n'importe comment ! Retour ligne automatique De retour chez elle, la petite fille s'acharne à résoudre le casse-tête mais sans succès. Au bout de plusieurs heures, en pleine nuit, le mécanisme finit par s'ouvrir... Betty et Dare-Dare, sa souris de compagnie, sont aspirées par un puissant tourbillon et se retrouvent projetées 30 ans en arrière !

  • Albert déteste les livres et quand il en reçoit un, il le cache dans la cabane, au fond du jardin. Un jour, il y découvre une souris qui lit ses livres. Grâce à eux, elle vit de nombreuses aventures et Albert décide d'en ouvrir un pour essayer. Fasciné par toutes ces histoires, il se transforme alors en adorateur de livres.

  • Du premier croissant a` la pleine lune, nous suivons les animaux nocturnes, au moment ou` ils se pre?parent a` aller dormir.

  • L'enfant apeuré craint la nuit, les monstres cachés sous le lit, ou au fond des placards. Jusqu'à ce qu'il rencontre Lisha la panthère : créature imaginaire ou réelle ? En tous cas, elle s'avère la compagne idéale de virées nocturnes, sur les toits, dans les parcs, dans le royaume des songes. Un récit léger et rêveur, idéal pour l'entrée dans le sommeil des tout petits. Ingrid Chabbert est une autrice jeunesse prolifique, aux nombreux titres récompensés.
    Elle nous livre un récit poétique illustré par le trait léger et galopant de Lou Bonelli. Une tendre échappée.

  • De petits bonheurs en petits bonheurs, nous suivons la journe?e de petit ours. L'occasion pour nous de de?couvrir le vocabulaire de la maison, celui de l'e?cole et du parc.

  • écumes

    ,

    • Steinkis
    • 15 Février 2017

    Elles s'aiment et après des années d'attente, d'espoir et de désespoir, un bébé est annoncé. Mais la grossesse est compliquée et le pire arrive. Elles vont devoir se reconstruire et lutter contre la douleur.


    L'amour, l'évasion sur les terres de leur enfant disparu et les carnets qui se remplissent vont les aider à sortir la tête hors de l'eau, loin des Ecumes.

  • Luna a du mal à s'endormir. Toutes les nuits, elle fait des cauchemars. Au petit matin, elle se prépare toute seule pour aller à l'école. Sa maman ne l'accompagne pas, elle passe ses journées alitée. A l'école, Luna est entourée par ses copines et par sa maîtresse, mais Luna ne parle de son mal-être à personne. Parfois, elle imagine qu'elle finira sous les roues du bus. Un jour, son père lui annonce que sa demisoeur va habiter avec eux une semaine sur deux. Luna est contente mais s'aperçoit rapidement que Marie, elle aussi à peur la nuit. Par petites touches, Ingrid Chabbert nous raconte avec pudeur, l'histoire de Luna, une petite fille qui se cache sous ses coussins à la nuit tombée et qui a peur que son père pousse la porte.

  • Adam et Nour ont au-dessus de leurs têtes des petits nuages noirs qui apportent de tristes pensées et des moues toutes de travers. En grossissant, ces nuages finissent par faire de l'ombre à tous les enfants de l'école. Avec l'aide de leurs camarades, Adam et Nour vont tenter de les faire partir pour faire revenir le soleil. Un livre plein d'optimisme porté par le dessin spontané de Stéphanie Marchal et l'écriture inventive d'Ingrid Chabbert, sur le mal-être enfantin.

  • Betty en a assez des aventures rocambolesques, et lorsqu'elle découvre un grimoire dans sa chambre, elle décide de le l'apporter à Miss Potimary. Cependant, la boutique de cette dernière a disparu.

  • Pour ses onze ans, Gabriel reçoit une kalachnikov en cadeau. Fier, il s'en amuse la première journée mais alors qu'il va se coucher, son oncle le pousse brutalement dans une Jeep qui l'emmènera dans un camp d'entraînement pour les enfants soldats.

    En partenariat avec Amnesty International : "Ce livre, qui évoque l'enrôlement d'un enfant de 11 ans, illustre le combat qu'Amnesty International mène pour mettre un terme au drame de l'enrôlement d'enfants soldats."

  • De l'hiver au printemps, de l'été à l'automne, nous suivons le quotidien des petites bêtes. Deux pages par saison : une en intérieur, une en extérieur.

  • Tine, Junior et un cousin sont de nouveau avec leur Grand-père.
    Cette fois, ils sont dans les Alpes, entourés des montagnes enneigées.
    Après une arrivée en traineau, ils se préparent un bon repas chaud.
    À la fin du souper, Grand-père s'allonge sur le canapé.
    Églantine s'approche, pensant que son grand-père s'est endormi. Mais elle s'aperçoit vite qu'il se passe quelque chose d'anormal. Papi ne répond pas.

    Les trois enfants doivent trouver de l'aide et vite !
    Ils décident donc de reprendre le traineau pour aller au village le plus proche.
    L'équipée part à toute allure ! Ils sont pris dans un tourbillon qui les transportent... au Tibet !
    Un sherpa est là et va les aider. Mais en déplaçant des pierres malencontreusement, ils vont réveiller les géants de pierre. Sacrilège ! Les géants sont très en colère ! Après des excuses appuyées, les enfants expliquent ce qui les amène. Les géants semblent détenir un elixir qui devrait les aider.

    Après leur avoir donné la potion, ils attrapent les enfants, les envoie dans les airs.
    Ils atterrissent à côté de leur traineau. Ils se hâtent de rentrer soigner leur grand-père.
    Quelques gouttes de la gourde... et il reprend vie...
    Ils regarde les enfants avec suspicion...
    "- Oh, vous, vous avez fait une bêtise !? ".

    OUF ! Les enfants ont réussi ! Ils ont en plus la tête pleine de souvenirs...très encombrants !

  • À l'école des moulins, deux clans s'affrontent: les minus zigotos et les affreux jojos. La bagarre, c'est notre pain quotidien! Très remontés, nos parents et professeurs auront bien tôt de trouver une solution radicale qui sera loin de nous ravir et qui aura de surprenantes conséquences.

  • Quand la fiction devient réalité... Deux frères et soeurs vivent des situations entre où l'imaginaire devient réalité. Alors qu'ils sont dans une attraction dans un parc, Tine et Junior se perdent au détour d'un tunnel. A leur grande surprise, les enfants se retrouvent à New York ! Ils sont face à la projection du film King Kong. Mais la situation se corse encore quand King Kong sort littéralement de l'écran...
    C'est la panique à New York. Et nos deux héros ne sont pas rassurés non plus. Quand la main de l'immense animal les embarque et les pose sur son épaule. L'animal va leur faire part de sa lassitude. Il ne peut plus monter sur l'Empire State Building comme avant et souhaite prendre du repos... Qu'à cela ne tienne. Junior organise un casting pour le remplacer ! Il y a des gens costumés, une troupe de souris, un avocat tiré à 4 épingles qui veut changer de vie, et..., pour finir, une mamie gymnaste qui grimpe l'Empire SB plus vite que son ombre ! Et voilà ! Elle est là, la remplaçante...
    King Kong est libre... Finalement, Eglantine tombe dans une bouche dégoût étrangement ouverte. ils se retrouvent comme par enchantement à leur point de départ. OUF ! Ils sont si contents de retrouver leur papi JO !

empty