Matz

  • OPK t.1

    Matz

    Un nouveau poste, une nouvelle ville, une nouvelle enquête : à son corps défendant, Mark, flic à Interpol, se retrouve muté à Shanghai, avec sur les bras une sombre affaire de joueurs de jeux vidéo qui meurent...
    Réellement. Entre avatars annihilés, véritables cadavres et fausses pistes, l'unité spéciale OPK s'engouffre dans les méandres de l'Internet, où personne ne donne jamais sa véritable identité...

  • La démesure des grands espaces, le souffle d'épopées situées en d'autres temps et d'autres lieux... La bande dessinée dans ses plus fortes dimensions.

  • Terre, nouvelle ère glaciaire, la course pour la survie a commencé.
    Le train aux mille et un wagons a débuté sa course pour la survie. Sa première mission consiste à aller chercher tous ceux qui ont « gagné » leur place à bord. Ceux qui sont encore vivants, ceux qui savent où aller, ceux qui peuvent y aller... Pour Jimmy et son père, un contre la montre désespéré s'engage. À bord du Transperceneige, Zeng assiste, impuissant, à la fin de son utopie.

  • Aux origines de la série mythique.

    Sur la terre exsangue, surpeuplée, un groupe d'écolo-terroristes radicalisés décide d'accélérer le processus d'extinction et de déclencher une apocalypse climatique. Un milliardaire visionnaire chinois (inspiré de la figure d'Elon Musk) décide de les contrer. Obsédé par le survivalisme, depuis des années, il s'est préparé au pire scénario catastrophe : il a inventé un moteur autonome qu'il a intégré à une arche de Noé 2.0, Le Transperceneige. Quand la folie des Apocalypsters triomphe, le train est prêt. Au coeur de l'hiver atomique, le compte à rebours de l'ère glaciaire débute et la mission de sauvetage ultime est lancée.

  • Tango et Mario se sont installés en Argentine où ils coulent des jours paisibles. Mais cette fois c'est le passé de flic de Mario qui refait surface. Il est enlevé par d'anciens criminels de guerre résolus à se venger. Tango le sait, il n'a que quelques heures devant lui pour retrouver son ami...

  • Suite à l'affaire Muller, Tango a été repéré par la DEA. L'agence fédérale le dénonce anonymement à ses anciens commanditaires, afin de piéger ces derniers. En parcourant l'Équateur, Tango et Mario espéraient pouvoir profiter de leur voyage... Mais l'épisode touristique sera de courte durée, les deux amis seront bientôt au coeur d'un affrontement dantesque.

  • Après avoir volé des millions à un cartel de la drogue, John Tango s'est installé dans un village perdu de Bolivie, pensant avoir trouvé le coin idéal pour prendre sa retraite. Mais le hasard fait bien mal les choses, son nouveau voisin et son fils semblent fuir eux aussi un passé compliqué. Quand ces derniers sont attaqués par trois hommes armés, Tango prend leur défense et tue les assaillants. Il l'ignore encore mais il vient d'attirer l'attention de deux puissants groupes armés. Le coin le plus tranquille de la Cordillère des Andes ne va pas le rester longtemps.
    Une histoire complète.

  • Certains ont le don d'attirer la violence où qu'ils aillent. John Tango est de ceux-là. Après avoir survécu de peu à l'enfer de la Cordillère des Andes, il a repris la mer pour rendre visite à son grand-père sur sa petite île des Bahamas. Mais l'île est convoitée par la mafia locale. Les vacances seront de courte durée...

  • Traitement négatif

    ,

    Recruté par les services secrets français, le Tueur est forcé de reprendre du service.

    Lorsqu'il s'est fait cueillir par la DGSE en Patagonie, le Tueur n'a eu que deux options. Suivre le mouvement ou finir squelette nettoyé par les urubus, au fond de la pampa. Et se sauver la peau implique souvent des compromis. Une planque au Havre, une couverture de cadre dynamique, la vie de bureau dans toute sa splendeur... Mais les communautés urbaines françaises se révèlent finalement des terrains d'intervention tout aussi musclés que ceux qu'il a eu l'habitude de « nettoyés » quand il bossait à son compte.

    « One of the best graphic novel series of the last ten years. I toast you, Matz and Luc Jacamon, and I thank you. » - Brian Michael Bendis.

  • Recruté par les services secrets français, le Tueur est forcé de reprendre du service.
    Son nouveau terrain d'intervention, les communautés urbaines rongées par la corruption.

    La démocratie, la justice, tous les grands principes qui sonnent bien et qui réconfortent les honnêtes gens sont bien fragiles face à la corruption, la cupidité, la violence et le clientélisme. Dans ce nouvel opus, le Tueur se retrouve au centre d'un combat qui l'emmène bien plus loin qu'on ne l'aurait cru au premier abord. Et quand ceux qui sont censés être les garants de l'ordre social dérapent, plus rien n'est sous contrôle.

  • "Nous avons besoin de toutes les forces que nous pouvons trouver, Cheikh. Et puis, les mécréants ne se méfient pas des femmes.
    N'est-ce pas toi qui m'as dit qu'il fallait utiliser les points faibles de nos ennemis ?" Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic et Matz livrent un nouveau thriller haletant, magnifiquement mis en scène par Giuseppe Liotti.

  • Retrace l'histoire d'Alexandre Jacob, qui avec son gang de cambrioleurs a écumé la France et défrayé la chronique, laissant à ses victimes sa carte avec un mot humoristique et distribuant ses énormes butins aux nécessiteux. Il aurait inspiré à M. Leblanc le personnage d'Arsène Lupin.

  • Matz et Rossi ont fort à faire pour suivre les belles et longues jambes de Felicity Brown dans ce tome 9 de XIII Mystery ! Le lecteur assiste, fasciné, à un road-movie à travers le sud des États-Unis, de la petite ville de Southburg en Alabama jusqu'au Costa Verde, en passant par Los Angeles. Toujours aussi redoutable, la belle se joue des agents du FBI. Felicity Brown, Fran Black ou encore Felicidad Moreno au bras du dictateur Ortiz : XIII n'est manifestement pas le seul à avoir plusieurs identités.

  • Autobiographie d'un tueur professionnel. Un homme solitaire et froid, méthodique et consciencieux, qui n'a ni scrupules, ni regrets. Alors qu'il guette sa prochaine victime, sa vie se déroule à travers des flash-backs.

  • Autobiographie d'un tueur professionnel. Un homme solitaire et froid, méthodique et consciencieux, qui n'a ni scrupules, ni regrets. Dans cette seconde aventure, on le retrouve au Venezuela, il s'est refait, il a récupéré, il est même accompagné d'une superbe créature. Mais les ennuis recommencent, un flic le surveille...

  • Le bout de la route : voici le volume final de la grande saga du Tueur.Cuba, Argentine, Chili... Marqué par la mort de son vieux comparse colombien Mariano, le Tueur s'abandonne à l'introspection au fil de quelques semaines d'errance en Amérique Latine, au hasard de ses impulsions. Jouer le jeu de la légalité et s'investir davantage aux côtés de son associé Haywood dans la compagnie pétrolière cubaine Petroleo Futuro Internacional ? Tenter de se faire oublier une bonne fois pour toutes au coeur de la forêt, avec sa compagne et son fils ? Il n'aura finalement pas l'occasion de ruminer très longtemps son nihilisme radical. Rattrapé par son passé violent dans la capitale chilienne, en la personne de deux agents secrets français, ce solitaire absolu n'aura d'autre choix que de poursuivre le chemin qu'il s'est lui-même tracé bien des années auparavant, en choisissant une fois pour toutes l'indépendance et l'anonymat sans retour, les armes à la main...Au terme de treize albums intenses, ainsi Jacamon et Matz adressent-ils un salut à la fois grave et désabusé à leur héros paradoxal, abandonné à ses fantômes et à son destin dans les glaces de la Terre de feu, dans des décors d'une beauté fulgurante où tout peu à peu se fige, loin de la furie des hommes, pour l'éternité.

  • Le Tueur a repris du service. Mais l'élimination (judicieuse) d'un agent de la C.I.A. présente un inconvénient : attirer l'attention. Haywood, l'associé du Tueur dans la compagnie pétrolière Petroleo Futuro Internacional, conseille à ce dernier de se faire discret et d'oublier temporairement leur ami commun Mariano, trop préoccupé par sa nouvelle carrière politique en Colombie... Et de fait, lorsqu'il croise Mariano à Bogota, le Tueur sent bien que leur relation a changé. À commencer par l'ingrédient indispensable lorsqu'on partage tant de secrets gênants : la confiance.

  • Malgré toutes les précautions qu'il n'a cessé de prendre, Le Tueur se retrouve pieds et poings liés, obligé d'acquitter une dette envers un mafieux colombien. Mais ce n'est pas parce qu'il change de patron que Le Tueur change ses principes : rester vigilant, ne pas attirer l'attention, s'adapter.

  • Le tueur n'est jamais aussi dangereux que lorsqu'il est menacé.
    L'instinct de survie qui le guide nous entraîne dans les recoins les plus sombres de son âme. vengeance et sécurité sont incompatibles et l'heure du choix a sonné.

  • Petroleo Futuro Internacional, la grande compagnie pétrolière dans laquelle le Tueur a accepté de s'engager publiquement, tourne à plein régime depuis quatre ans et ses résultats dépassent toutes les espérances. Devenu un homme riche, le Tueur pourrait enfin raccrocher pour ne plus se consacrer qu'à sa famille. Mais on ne se débarrasse pas si aisément d'un pedigree aussi chèrement acquis. Mariano, l'ami colombien du Tueur, est devenu ministre dans son pays et n'aspire qu'à s'élever dans la hiérarchie, quitte à voir disparaître certains concurrents gênants.
    L'ex-truand décide donc de faire appel aux talents du Tueur. Lequel, à la fois par amitié et par désoeuvrement, accepte de « rendre service » à Mariano.

  • Pour passer inaperçu, pas de meilleur endroit qu'une grande ville. Le Tueur a choisi Paris pour s'octroyer un moment de réflexion, et pour panser ses plaies. Mais la réflexion, ça ne dure qu'un temps. Même lorsqu'on se croit plus ou moins à l'abri, les événements peuvent se précipiter. Pas moyen de rester tranquille, pas moyen de rester seul. Il y a des comptes à régler, et quand il est question de survie, le Tueur est prêt à tout.

  • Au Venezuela, le Tueur a temporairement fait alliance avec les Cubains et leurs intérêts, incarnés par la voluptueuse Katia. Il mène une campagne d'assassinats ciblés contre la junte militaire, afin de provoquer le retour du président élu. Quelque chose comme une croisade pour une juste cause, bien peu dans la nature du Tueur. Qu'est-il donc arrivé à l'exécuteur sans pitié ? Le fait d'avoir un enfant a-t-il finalement transformé son regard sur le monde ? Ou bien est-il simplement amoureux et manipulé par son ensorcelante Cubaine, comme le lui souffle Mariano, son éternel contact dans les milieux mafieux ?

  • En Argentine, de 1976 à 1983, sous la dictature militaire, 500 bébés ont été arrachés à leurs mères pour être placés dans des familles plus ou moins proches du régime. Plusieurs années après cette tragédie, les grands-mères de ces enfants ne cessent de se battre pour les retrouver. Interpellé par ce drame largement médiatisé, Mario, un jeune homme de 20 ans qui s'interroge sur sa filiation décide d'aller à la rencontre de ses grands-mères accompagné de son ami Santiago et décide de faire un test ADN, Les résultats bouleverseront les vies des deux jeunes gens et de leur entourage. À travers leur quête, on s'interroge sur l'identité, la filiation, la capacité de chacun à se confronter à ses propres bourreaux, à surmonter une trahison et parvenir à envisager un nouvel avenir.

  • Flanqué de ses deux comparses Mariano et Haywood et contre toute attente, le Tueur a engagé une reconversion radicale : devenir, dans l'ombre, l'un des patrons d'une société pétrolière, Petroleo Futuro Internacional, chargée de valoriser pour le compte de l'état cubain les gisements off-shore récemment découverts dans les eaux territoriales de l'île. Un homme de paille mexicain, Aureliano Guzman, a été recruté pour servir de façade « présentable » à l'entreprise. Tout devrait s'annoncer pour le mieux, mais quelques détails restent. gênants. Mariano d'abord, qui parle de se reconvertir dans la politique. Et la sécurité des platesformes de forage ensuite, que menacent les exilés cubains de Floride, encouragés en sous-main par les autorités américaines. Il faut que « quelqu'un » aille faire le ménage à Miami. Un travail pour le Tueur, évidemment.

empty