Stéphane Oiry

  • Les aventures futuristes du journaliste Léo Roa, mises en scène par le dessinateur de La Caste des Méta-Barons.PARUTION EN 2 VOLUMES - SÉRIE TERMINÉE"Juan Gimenez signe ici une série de SF bouillonnante, servie par un ton humoristique et la virtuosité graphique qu'on lui connaît."Journaliste aux compétences multiples, Léo Roa se débat dans un monde fait de robots, d'attaques de pirates, d'espionnage, de batailles de vaisseaux et de femmes fatales

  • Des gens communs hors du commun...

    À travers quatre chroniques contemporaines, Jean-Luc Cornette et Stéphane Oiry explorent avec minutie et finesse le quotidien de gens comme vous et moi. Enfin... presque.

    Car dans chacune de ces histoires se glisse au moins un personnage doté d'un don particulier, celui de pouvoir passer la tête à travers les murs pour voir ce que font les voisins. À coup sûr c'est un passe-murailles !

    Que ce soit avec des amis vous invitant à une soirée diapo mortellement ennuyeuse, avec un dragueur de bas niveau équipé GPS, airbags et verrouillage centralisé, avec une collègue de bureau timide mais excellente cuisinière, ou encore avec deux petites frappes un peu simples d'esprit, les passe-murailles savent toujours se sortir de situations délicates avec une pointe d'originalité.

    Doué d'un remarquable sens de l'observation, Jean-Luc Cornette, auteur entre autres de Visite Guidée, confie ses textes justes et incisifs au talent de Stéphane Oiry dont le dessin et les couleurs, d'une sobriété et d'une efficacité admirables, donnent toute sa cohérence à l'univers des "Passe-Murailles".


  • Le colosse au coeur d'or.

    Merlin, journaliste, rencontre Lino Ventura dans le cadre d'un article. Fidèle à sa légendaire pudeur, celui qui s'est toujours considéré acteur par « accident » ne se livre pas facilement. Mais au fil de leurs entretiens, le colosse des Tontons flingueurs se dévoile, revenant sur sa carrière, ses débuts dans le catch, ses blessures, ses amitiés, ses brouilles, son rapport à la caméra - cet « oeil de verre » comme il aimait à l'appeler -, sa rigueur intransigeante à choisir le bon scénario, pour finir par son engagement en faveur des enfants handicapés à travers l'association « Perce-Neige », toujours active de nos jours. Doucement, une carapace se fêle et une personnalité se dessine. Celle, qu'il n'a jamais pu cacher malgré ses innombrables rôles, d'un personnage droit dans ses bottes et profondément humain.

    Acteur né, homme d'instinct et colosse au coeur d'or, Lino Ventura est probablement l'une des figures les plus populaires et les plus fascinantes du cinéma français, ayant collaboré avec les plus grands et dont on ne compte plus les chefs-d'oeuvre. Par le biais de cet entretien fictif, ce passionnant roman graphique nous replonge dans la carrière et la vie de cet acteur de légende et nous fait découvrir, sous le masque du comédien, la personnalité de l'homme.

  • Tu t'es en n de´cide´ a` accueillir un robot chez toi ?

    Bravo ! E´lever un robot de compagnie est une ine´puisable source de joie et de bonheur. Mais c'est aussi une lourde responsabilite´ a` laquelle il faut savoir se pre´parer... Diplo^me´ en robotique par les plus grandes universite´s du monde, le ce´le`bre docteur Borg apporte ici les re´ponses aux mille et une questions que tu te poses su^rement a` ce sujet et notamment celle-ci : les robots sont-ils des animaux comme les autres ?

  • Même dans l'agence miteuse d'un détective alcoolique, un boulot, ça reste un boulot. Et depuis le temps qu'elle en cherche un, Maggy Garrisson veut bien faire quelques concessions. D'autant qu'il y a toujours moyen de se faire quelques billets, quand on est prêt à aider son prochain et qu'on sait faire preuve d'un minimum de présence d'esprit. Ce qui semble d'ailleurs sacrément manquer à Anthony Wight, son patron, qui s'est fait passer à tabac cinq jours après qu'elle eut commencé à travailler pour lui et qui ne reprend connaissance que pour lui demander de lui apporter son vieux portefeuille à l'hôpital.

    Menue monnaie, facturette, reçu de parking, coupons pour une salle d'arcade... Pas de quoi faire le déplacement, et pourtant, quand Maggy constate qu'elle est suivie dans la rue, elle flaire le coup fourré. Car sous leur aspect anodin, les coupons semblent susciter une vraie convoitise.

  • Après l'épisode de la plage de Brighton, Maggy attend que ça se tasse. Elle a de quoi patienter : un nouveau mec, un joli magot de 15 000 livres qui attend son heure, et même une nouvelle enquête pour gagner un peu d'argent frais. Le principal, c'est de ne pas donner prise aux possibles soupçons de Sheena qui, tout flic ripou qu'elle est, n'en reste pas moins flic... avec une revanche à prendre.

    Une nouvelle étape dans le quotidien de Maggy Garrisson, dont la vie n'est pas exactement un roman mais bien plutôt un polar, avec ses dialogues bien serrés, ses hasards qui n'en sont pas forcément et ses pintes sans faux col au pub du coin. Accompagné de Stéphane Oiry au dessin, Lewis Trondheim confirme la très bonne surprise avec ce tome 2 sans concession et blindé d'un humour qui n'est pas chargé à blanc.

  • Il pleut encore sur les rues de Londres, et dans le portefeuille d'enquêtes de Maggy Garrisson, détective privée inventive et malicieuse, on trouve de surprenantes énigmes du quotidien : vols de dents en or sur les cadavres d'un crématorium, petits larcins dans la caisse d'une librairie, un album de photos à rendre à une famille... Rien d'insoluble pour la flegmatique jeune femme qui a bien besoin d'argent. Et pour plus d'action, elle pourra toujours compter sur son récent petit ami, petit malfrat au grand coeur...

    Loin des clichés du genre, Maggy Garrisson est une série policière contemporaine à l'ambiance toute british. Avec ce troisième tome, Lewis Trondheim et Stéphane Oiry livrent la fin du premier cycle d'un polar réaliste et pince-sans-rire. Un scénario à multiples facettes, des personnages attachants, un graphisme noir, les raisons ne manquent pas pour rejoindre Maggy au pub du coin !

  • Sur une autoroute déserte, la nuit, Angus s'endort au volant de sa voiture malgré sa cassette d'AC/DC qui passe en boucle depuis deux heures. Pauline, qui l'accompagne, lui propose de s'arrêter sur une aire d'autoroute. Cela fait des heures qu'ils roulent ainsi, fuyant la police qui doit être à leurs trousses. Leur crime ? On n'en saura pas grand-chose si ce n'est que c'est un fait-divers sanglant.

    Pas avant de découvrir les raisons qui ont poussé ces deux adolescents à tout quitter pour se cacher au bord de la mer, en hiver, dans une station balnéaire déserte de Vendée. Une ville traitée comme une ville fantôme de western.

    Sans le savoir, ils se jettent dans la gueule du loup.

  • Des chroniques du quotidien relevées d'une pointe de fantastique, c'est ce que proposent ici Jean-Luc Cornette et Stéphane Oiry. Avec finesse et minutie, ils content le quotidien presque banal de gens comme vous et moi, à un (gros) détail près : dans chaque histoire se glisse au moins un personnage doué d'une étrange faculté, celle de passer la tête à travers les murs pour observer ce qu'il se passe chez les voisins. Une série de chroniques à la fois subtiles et drôles, à (re)découvrir dans leur intégralité.

  • À 18 ans, Mathieu va quitter sa ville de Province pour aller vivre à Paris. C'est un moment difficile, même si clairement, la vie qu'il mène actuellement l'ennuie.
    Pour sa dernière soirée, il décide d'aller avec ses amis au « Bateau ivre », un bar rock où joue Noémie, une autre étudiante dont il est secrètement amoureux. Là, il croise Christophe, son meilleur pote, un doux rêveur qui envisage de devenir romancier, cinéaste, peintre et dessinateur de BD. Et Barjot, vivant au jour le jour, pas décidé à vieillir.
    Noémie l'invite à une fête. Après maintes réflexions, il va s'y rendre, en traversant la ville endormie, en compagnie de Barjot.
    Au bout de la nuit, il y aura eu un voyage initiatique, quelques désillusions et un passage à l'âge adulte.

  • Croquignol couve une sale déprime. Du soleil, voilà ce qu'il lui faut ! Les Pieds Nickelés filent vers le Sud, là où les pigeons sont plus tendres.
    Après quelques arnaques ratées dans le TGV, ils s'enfuient dans la campagne. Perdus, ils sont recueillis par des travailleurs saisonniers congolais. Mais au petit matin, une descente de flics rafle tout le monde. Direction :
    Le centre de rétention...

  • Septembre 2010, la pandémie de grippe du pigeon bat son plein, et la moindre toux peut conduire en centre de quarantaine. Pas de chance pour Ribouldingue, soudain pris d'éternuements. Mais la grippe n'y est pour rien, c'est une allergie à l'alcool. Pour ne pas renoncer à la picole, il se convertit au bio qui semble stopper ces crises. Ses compères l'encouragent, le bio est l'attrape-bobo du moment !

  • Ronchon cohabite avec Grognon. Ce dernier est acteur, mais il est obligé d'accepter moult petits rôles alimentaires pour survivre (goûters pour les enfants, père Noël, démonstrateur dans les hypermarchés, etc.). Ronchon,
    lui, est responsable des ventes dans une grande entreprise et fait le DJ pendant ses heures libres. Il est amoureux de Ronchonette, une autre forte tête. Nos trois bougons ont entrepris de chasser un origami en forme de chien
    fait à partir d'une grille de loto gagnante. Mais ils ne sont pas les seuls sur la piste.

empty