Eric Veillé

  • C'est trop bien les grandes vacances ! Quand Vindru et Marie-Pierre passent l'été au bord de la mer, ils trouvent toujours quelque chose à faire. Un jour, ils ramassent des bricoles dans le jardin, un autre, ils construisent une cabane avec plein de petits trous de lumière. Ils lèchent un poteau qui a un goût de menthe, inventent quantité de mots et nagent un 4 fois 100 mètres sur le carrelage de la cuisine. Avec Vindru et Marie-Pierre, la vie est extraordinaire... le matin, le soir et le midi. Et le lendemain aussi !

  • Le petit Lionel mange tout, tout seul ! Le potage, la purée, le yaourt, le gateau, la banane... Et sans faire tomber sa cuillère. C'est bien, Lionel ! Mais il s'en met un peu partout... jusqu'à disparaître sous les taches des aliments de son repas. Mais il est où, Lionel ? Une nouvelle aventure de Lionel, une série tout-carton autour des thématiques propres à la petite enfance mais à l'humour détonnant, qui prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pour son anniversaire, Lionel a eu un perroquet qui s'appelle Joubert. Il est mignon mais il ne parle pas. C'est pas grave, Lionel va lui apprendre. "Pomme de terre" fait répeter Lionel. "Paracouette" dit le perroquet. Lionel essaie un mot plus simpe : "Maman". "Papulle !", répète Joubert. Oh non, il fait exprès ?! Lionel va devoir être patient. Le petit lion imaginé par Eric Veillé prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Est-ce que Lionel veut des saucisses ? Non. Un petit chat bleu ? Non plus. Faire un bon caca ? Mais non ! Lionel veut peut-être les chaussettes de mamie ? Non et non ! Il n'y a rien à faire, le petit lion dit non à tout. Et une glace à la fraise avec des pépites de chocolat ? Euh... fait Lionel. Une série tout-carton autour des thématiques propres à la petite enfance mais à l'humour détonnant, qui prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

  • Lionel a un copain, mais aujourd'hui ce n'est plus son copain. Parce qu'il veut le bouclier. Et Lionel n'est pas prêteur. Alors, c'est la bagarre. Quand il se met à pleuvoir, Lionel veut bien cette fois prêter les boules de terre à se lancer dans la figure. Jouer à deux, c'est quand même mieux. Une série tout-carton qui aborde des thématiques propres à la petite enfance, tout en y mêlant une bonne dose d'humour. Le petit lion prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

  • Lionel fait caca

    Eric Veillé

    Le petit lion Lionel est soudain pris d'une envie de faire caca. Mais sur quoi ? Les vaches ? Les chats sauvages ? Oh non, Lionel ! La tour Eiffel ? Oh non, Lionel ! Le pot ? Ah oui, Lionel ! Attendez, c'est pas fini : Lionel a aussi fait pipi... Une nouvelle série tout-carton autour des thématiques propres à la petite enfance mais à l'humour détonnant, qui prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

  • Des monstres rigolos qui se métamorphosent de page en page. «AAAAhhhh...
    Sauve qui peut ! voici un monstre à chaussettes ! Mais non, faut pas avoir peur, c'est simplement un... fantôme à lunettes. AAAhhh, un fantôme à lunettes ?!
    Pas du tout, c'est la dame de la bibliothèque !» etc., etc. !

  • Le petit lion Lionel casse tout sur son passage : il écrabouille le château de sable, renverse le vase de Mamie, arrache les livres de la bibliothèque... Ah non, Lionel ! Mais que va-t-il faire avec les oeufs de la poule ? Une nouvelle série tout-carton autour des thématiques propres à la petite enfance mais à l'humour détonnant, qui prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

  • C'est le soir, Lionel s'endort. Il commence à rêver en bleu, en marron, mais d'un coup, il se réveille... dans le noir ! Et se met à pleurer en rouge. Heureusement, Papa est là pour consoler Lionel en mauve... Les émotions des tout-petits associées avec drôlerie aux couleurs, pour les aider à exprimer ce qu'ils ressentent. La suite de cette série tout-carton qui aborde des thématiques propres à la petite enfance, tout en y mêlant une bonne dose d'humour. Le petit lion prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

  • Papa se coiffe. Lionel aussi. Papa se gratte. Lionel aussi. Papa lance des choses en l'air. Lionel aussi. Bing ! Papa crie. Lionel aussi. Papa se cache. Lionel aussi. Et quand Papa surgit, Lionel aussi. Ces deux-là se sentent alors au paradis. Une série tout-carton autour des thématiques propres à la petite enfance mais à l'humour détonnant, qui prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le sapin de Lionel

    Eric Veillé

    À Noël, Lionel a eu un peigne et une banane. Lionel est très content, il adore les peignes et les bananes. Mais il entend un tout petit crocodile qui pleure parce qu'il n'a pas eu de cadeau. Lionel a une idée : il lui met un bisou à la banane dans un joli emballage. Et puis, en quelques coups de peigne, il se transforme en sapin ! Voilà un super Noël pour le petit crocodile. Le petit lion imaginé par Eric Veille prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents !

  • Pour les petits, un imagier décalé et humoristique autour des notions «avant/après». On y retrouve des objets et des mots familiers à identifier mais on observe surtout avec amusement comment tout change et se transforme, au fil du temps, des évènements, de la vie... Qu'arrive-t-il au lion après la tempête ? Sa crinière est toute décoiffée. Que devient la poire après le passage de l'éléphant ? Une compote ! Et la grenouille, après la magie ? Un prince. Et la chambre, après la bataille ? Un grand bazar !

  • Un cahier de jeux drôle et décalé pour s'amuser avec les contes de fées et les histoires de sorcières. Même pas peur !

  • Jouons avec les pirates et les corsaires !

  • Le 25 juin 2005, lassé d'attendre que son pantalon se défroisse, Éric Veillé décide de partir à la recherche du sens de la vie. Equipé d'un carnet à dessin et d'une paire de lunettes, il mène sa quête entre Pornic et Le Pouliguen. Se faufilant entre boulimiques en anorak et Nadine habituelles, il recueille chuchotis, grommelots et ronchonnages dans de petits sachets.

    Sous ses yeux, une humanité doucement abrutie profite de l'absence du chef pour siffler au bureau, grignote de petits apéritifs en papotant et attend la mort pour pouvoir dire : « Ah, la voilà ». Les hommes ressemblent parfois à Gérard Jugnot. Ils portent souvent une moustache à la place d'un prénom et regardent leurs semblables mâcher de la nourriture.

    Ce n'est pas passionnant mais ça change. L'ennui se glisse dans les plis de la peau et pour se distraire d'un quotidien au goût de francfort industrielle, on évoque les mauvais moments ou les meilleurs, qui sont d'ailleurs les mêmes. On parle, on parle et un jour ça s'arrête. On se rend compte, alors, que pour le sens de la vie, il fallait prendre la sortie d'avant.

    De toute façon, à cause des bouchons, on ne serait pas revenu à temps pour le dîner.

  • C'est le premier jour de l'école. Hors de question pour cette petite fille-là de laisser sa maman l'abandonner au milieu des autres enfants en pleurs. Elle s'accroche fort à elle et voilà donc Maman parmi les élèves dans la classe ! Lever le doigt, découper des formes pour décorer une frise, faire la sieste... Ce n'est pas du goût de Maman qui, malgré sa grande taille, fait des efforts d'adaptation. Un album désopilant et tendre, qui dédramatise ce rite de passage incontournable.

  • "Ce matin, sans le faire exprès, j'ai perdu mon papa. Alors j'ai couru dans la rue. J'y ai rencontré un monsieur. Il m'a dit : Justement, je travaille au bureau des papas perdus." Voilà le début d'une drôle d'aventure pour un petit garçon. Mais comment retrouver son papa au milieu de tant d'autres ? Des papas en pull rayé, des qui laissent des miettes sur leur moustache, des qui dansent plutôt bien, des courageux, des foufous et même des papas préhistoriques... Un album tendre et poétique qui joue à cache-cache avec son lecteur.

empty