Thierry Martin

  • Nam-bok

    Thierry Martin

    Nam-bok vit dans le Grand Nord, dans une tribu totalement isolée. Un jour, partant à la chasse au phoque dans sa bidarka - son canoë -, il se perd dans l'immensité de l'océan. Des mois, des années plus tard, il réapparaît, au grand étonnement des siens qui le croyaient mort. Il se met à raconter ce qu'il a vécu et découvert au cours de son voyage : les "grands canoës énormes" qu'on appelle "goélettes", et qui peuvent aller "contre le vent", ou les vapeurs qui sont en fer mais ne coulent pas. Il raconte comment, emporté par une lame jusqu'à un rivage, il fut recueilli par une famille qui le nourrit et lui donna ce qu'on appelle de l'argent. Il raconte encore comment il a été conduit, à travers tout le pays, par un monstre de fer, nourri avec des pierres et de l'eau et crachant du feu. Il raconte enfin comment il est arrivé à un village, "le plus grand de tous", où "les toits des maisons montaient jusqu'aux étoiles"... Le retour de Nam-bok pourrait-il bien annoncer l'arrivée du progrès, un progrès aux effets pervers ? Quoi qu'il en soit, les membres de sa tribu ne croient en rien ce que raconte Nam-bok, et finiront par le rejeter.

  • Alix retourne sur les pas de sa jeunesse.

    Cela fait des années qu'Alix n'a plus mis les pieds à Khorsabad : bien trop longtemps. Alix, comme par le passé, est fait prisonnier. C'est un seigneur local, Barzapharnès, qui commandite l'enlèvement du sénateur afin de provoquer une nouvelle guerre avec Rome et de retrouver le trésor mythique de la cité, dont - le pense-t-il - Alix connaît la cachette.
    Entre les souvenirs et le devoir d'empêcher un nouveau conflit, Alix va connaître de nouvelles aventures dans la cité assyrienne.

  • Alix de retour à Alésia !
    Répondant à l'invitation de son cousin, Alix est de retour en Gaule. Vanik, devenu gouverneur, veut faire renaître la splendeur perdue d'Alésia. Non loin de l'ancien oppidum d'étranges créatures se terrent. Ils sont les vétérans mutilés de l'armée maudite de Vercingétorix. Les ombres torturées du passé s'étendent sur le présent. Pris au piège de la forêt gauloise et de ses créatures, Alix devra faire face à la haine et aux rancoeurs tenaces.

  • Poisons, sentiments et rivalité ne font pas bon ménage.
    De retour de Pétra, Alix découvre la capitale romaine en proie à la peur. Des meurtres étranges ensanglantent les rues au point que la panique gagne même la garde impériale. Certains accusent les lépreux, d'autres les Orientaux, mais Auguste sait que la vérité est ailleurs. Refusant de céder à la terreur ambiante, Alix se lance sur la trace des spectres de Rome. Sans se douter qu'à leur contact, il pourrait devenir aussi dangereux.

  • - 12 avant Jésus-Christ. Marcus Aemilius Lepidus, grand pontife de Rome, et Agrippa, successeur désigné du puissant empereur Auguste, sont mystérieusement assassinés par des aigles qui leur déchirent les entrailles.

    Alarmé par ces événements, Auguste charge son vieil ami le sénateur Alix Gracchus d'enquêter discrètement. Une enquête qui conduira Alix, assisté de ses fils Titus et Khephren (le propre rejeton d'Enak, qu'Alix a adopté après la disparition de celui-ci) sur la piste de l'énigmatique maître des oiseaux. Pourtant, le danger persiste à se rapprocher encore de l'empereur en personne, de plus en plus près. Et Alix va finalement découvrir que le plus dangereux des rapaces se niche au coeur même de Rome, là où nul ne pouvait le soupçonner.
    />

  • En 11 av. J.-C., encore en deuil, Alix se rend à Pétra sur les ordres d'Auguste. Il est accompagné d'Enak qui partage sa tristesse. La mission d'Alix se révèle délicate lorsqu'il est confronté au mystérieux Alexandre, aux complots du père de ce dernier, le ministre Syllaios, et aux manoeuvres de la reine Hagirû qui souhaite rallier le sénateur à la cause royale.

  • Dans les luttes au sommet du pouvoir, le symbole est une arme !

    Khephren a payé très cher sa quête insensée de la Cybèle d'orichalque. Mais il continue, entraînant Alix, Enak et Titus dans le terrible désert égyptien. Il veut rallier l'oasis du dieu Ammon, son sanctuaire et sa montagne des morts, persuadé que s'y cache le secret qui le sauvera. Mais c'est leur destin à tous qui se jouera dans l'étrange nécropole, entre momies, pillards et serviteurs du dieu caché. La montagne des morts n'aura jamais autant mérité son nom.
    Le mystère, la folie et la grandeur de Rome !

  • Rome, an 12 avant J.C. L'empereur Auguste est tout puissant. Alix a plus de 50 ans. Il est sénateur.
    Murés dans le tombeau d'Auguste, Alix et Kephren attendent la mort. Le fils d'Enak aura tout perdu dans sa quête de la Cybèle d'orichalque. Ignorant leur sort, l'empereur a ordonné à sa soeur, Lidia, de détruire la terrible idole cachée en Italie. Nul ne devra jamais plus pouvoir s'en emparer. Mais qui pourrait résister à la promesse d'acquérir la puissance et l'éternité ?

  • Alexandrie, an 12 avant Jésus-Christ. Accompagné de ses fils Titus et Khephren, Alix Gracchus, désormais sénateur romain, parvient à Alexandrie, où il est en mission pour le compte de son ami et protecteur, le puissant empereur Auguste. Suite aux événements tragiques survenus dans La Trahison des rapaces, Alix doit retrouver la trace du général Quintus Rufus, qu'Auguste soupçonne d'être responsable des meurtres d'Agrippa et de Lépide. Revenir ainsi en Egypte est peut-être aussi une occasion unique, pour Alix, de venger enfin la mort du père de Khephren, Enak, son ancien compagnon d'aventures. Sur place, Alix est attendu par une vieille connaissance, le préfet Barbarus. Mais aussi, dans l'ombre, par d'autres personnages, qui ne lui veulent manifestement pas du bien... Un nouvel arc narratif s'ouvre pour le célébrissime personnage créé par Jacques Martin : devenu sénateur de Rome alors qu'il aborde l'âge mûr, Alix vit de nouvelles et trépidantes aventures imaginées par Valérie Mangin et mises en images par Thierry Démarez. Une déferlante d'images fortes pour une reconstitution saisissante du quotidien du monde antique. Un événement !

  • Rome, été de l'an 12 avant Jésus-Christ. Par une nuit sombre, une trentaine de personnages anonymes se sont réunis dans le bois des Furies, leurs visages dissimulés par des masques d'oiseaux. Mûs par le désir de vengeance ou la passion politique, tous brûlent d'abattre l'empereur Auguste, qualifié de tyran, et de le remplacer par le fils de César, Ptolémée César alias Césarion, que l'on pensait disparu. Glaive à la main, les conjurés aux faciès de rapaces jurent la perte d'Auguste l'usurpateur.
    Au même moment, tout juste revenu d'Egypte d'où il a ramené son vieux compagnon Enak donné pour mort, Alix Graccus doit affronter une succession de graves déconvenues. Considéré comme un traître ennemi de Rome, Enak est arrêté sur ordre de l'empereur, tandis que le courroux d'Auguste s'abat sur Alix, bientôt menacé d'être déchu de son statut de sénateur et de perdre tous ses biens. C'est le moment que choisissent les ennemis d'Auguste pour proposer à Alix de rejoindre leur conjuration ; ils parviennent même, à la faveur d'une profonde crise d'adolescence, à rallier à leur cause le jeune Khephren, le fils d'Enak devenu le fils adoptif d'Alix.
    Pleine de surprises et de rebondissements, voici la nouvelle aventure du sénateur Alix, vaste fresque où s'entremêlent les passions humaines, les liens du sang et la trame de l'Histoire. Magistral !

  • Le mystère, la folie et la grandeur de Rome !

  • Alix part en Grèce, sur ordre d'Auguste, pour rapporter les recueils de prophéties des oracles d'Apollon. Des Spartiates, contestant l'autorité de Rome,...

  • New York. Deux flics, Terry et Bill enquêtent sur un meurtre sordide. Unbe piste crédible les conduit au sein de l'industrie des comics. Entre les rouages d'un système, les personnalités troubles et des secrets inavouables, les deux flics vont avoir fort à faire pour débusquer le meurtrier...

    Récit complet, ce pulp à l'atmosphère feutrée et aux nombreux coups de théâtre. Un polar pur jus dévoilant l'enfer de l'industrie des comics. Une nouvelle illustrée à la narration millimétrée et aux dessins intenses.

  • Pas de routine avec la mort. Telle une artiste qui renouvelle tous les jours son art, elle s'applique à surprendre son public à chaque prestation. Car, pour elle, rien ne serait pire que de s'ennuyer à mourir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Moscou, février 1953. Lefranc est en visite au coeur de « l'Empire rouge », au sein d'une délégation de journalistes venue couvrir une tournée d'écrivains occidentaux en U.R.S.S. Si certains ne cachent pas leur admiration pour les réalisations staliniennes, d'autres ont des options franchement opposées. C'est le cas de l'anglais Byrne - en fait un espion ayant pris prétexte de cette délégation pour venir à Moscou y récupérer des documents secrets auprès d'une généticienne, Paulina Tikhonov. Mais le projet est éventé, et l'Anglais n'a que le temps de remettre à Lefranc un volumineux dossier rouge avant d'être kidnappé par les services secrets soviétiques.
    Le journaliste, dès lors, se retrouve dépositaire d'une série de documents estampillée « Petit frère » et consacrée à un mystérieux enfant de 12 ans, dont la ressemblance avec Staline au même âge est frappante. Enigmatique, mais sans plus. Jusqu'à ce que Paulina Tikhonov lui révèle que dans le plus grand secret, les savants soviétiques ont réussi à copier l'ADN de Staline, et donc à reproduire leur grand dirigeant désormais virtuellement immortel. Bien malgré lui, Lefranc se retrouve soudain investi d'une mission décisive : faire échec à ce projet dangereux pour le monde entier...

  • Lorsque Myrmidon change d'habits, le monde autour de lui n'est plus tout à fait le même. Et quand un chapeau de cow-boys lui tombe sur la tête, les flèches se mettent à pleuvoir, et les indiens ne sont pas loin.

  • Au début de l'histoire, le lecteur découvre une en-clume avec une épée fichée dedans en même temps que Myrmidon, et ce dernier, tel un chevalier, tente d'extraire l'épée. Rien ne se passe. Myrmidon chute sur un costume, qui s'avère être celui d'un chevalier. Ni une, ni deux, il l'enfile et retente sa chance en montant de nouveau sur l'enclume. Vic-torieux, il tend le bras, tenant dans sa main l'objet de tous ses efforts. Le bord gauche de la case est touché. Elle tremble. Apercevant ce phénomène, Myrmidon recommence en envoyant l'épée sur le bord droit de la case. Elle tremble de nouveau. mais le haut de la case tombe sur lui. Couché sur le sol, il com-mence à creuser pour s'extraire du piège de la case, mais le voilà qui se retrouve dans un antre où vit une effrayante et étrange créature.

  • Lorsque Myrmidon enfile un déguisement, le monde qui l'entoure n'est plus le même. Et lorsqu'il se retrouve parachuté avec une combinaison d'astronaute, on se doute que les extraterrestres ne sont pas loin. Voici donc le second volet des aventures de notre jeune héros Myrmidon créé par Loïc Dauvillier et Thierry Martin !
    L'histoire commence avec Myrmidon faisant tranquillement du vélo, lorsqu'il heurte une pierre. Myrmidon vole, se rattrape à une combinaison d'astronaute avec laquelle il se pose sur le sol. Il l'enfile, le voilà paré pour la suite de son aventure. Un casque roule jusqu'à ses pieds, de la fumée jaillit. Ni une, ni deux, il met le casque et avance à tâtons. Il se cogne contre une échelle qui mène jusqu'à un drôle de vaisseau et là, un petit homme vert arrive. Les ennuis ne font que commencer !

  • Lorsque Myrmidon enfile un déguisement, le monde qui l'entoure n'est plus le même...
    Vêtu d'une peau de bête et lance en main, Myrmidon se retrouve projeté à l'époque de la Préhistoire, mais attention à l'effrayant tigre aux dents de sabre...

  • Lorsque Myrmidon enfile un déguisement, le monde qui l'entoure n'est plus le même...
    Dans Myrmidon sur l'île des pirates, il est en train de pêcher quand soudain... un nouveau costume s'accroche à sa ligne. C'est un costume de pirate !
    Après avoir affronté des Indiens, fui un drôle de martien, combattu des dragons, Myrmidon s'apprête à prendre la mer pour échapper à ses nouveaux ennemis :
    Des squelettes. Mais est-ce la bonne solution ? Ne va-t-il pas rencontrer des pirates en chemin ?
    Pour sa quatrième aventure, Myrmidon manie cette fois le sabre avec brio afin d'échapper à ses poursuivants.
    La nouvelle mise en situation de Myrmidon par Loïc Dauvillier et Thierry Martin permet au jeune lecteur de prendre part à la course-poursuite haletante du héros. Sur terre comme en mer, le petit héros se joue vaillamment des codes de la bande dessinée et de l'aventure !

  • Hiver 1436. Jhen Roque accompagne dans le Valais l'abbé Eustache Blanchet, chapelain de Gilles de Rais, afin d'enquêter sur le phénomène des sorcières et de leurs sortilèges, dont on commence à parler. Le duo s'est adjoint les services d'un saltimbanque montreur d'ours, Gaspard Suttraz, qui connaît bien le pays et s'est proposé comme guide. Dans une ferme du pays de Sion, ils font la connaissance d'Anthonia, fille d'un condamné pour faits de sortilèges, également soupçonnée d'appartenir à la société des serviteurs du démon. Un inquisiteur, Ulric de Torrenté, responsable des diocèses de Lausanne, Genève et Sion, est en route pour faire la lumière sur cette sombre affaire. Face à ces «révélations», l'abbé Blanchet ne doute pas des pouvoirs des sorcières. Mais Jhen, moins crédule, soupçonne une tout autre réalité.

  • Jhen et son comparse Francesco Prelati ont quitté Venise pour rejoindre la Flandre par voie maritime, embarqués dans un convoi d'épices.Après avoir fait en chemin la connaissance dumaître desmonnaies du roi de France, Jacques Coeur, les deux hommes débarquent dans la cité affairée de Bruges. Ils y croisent la route d'un célèbre personnage, particulièrement haut en couleurs : le Grand Duc d'Occident Philippe le Bon, amateur de femmes, de bonne chère et du fracas des armes. À la suite de péripéties mouvementées, Jhen deviendra bientôt, à Bruxelles, l'un des confidents du Duc Philippe - homme politique cynique et sansmorale, et l'un des dirigeants les plus puissants de cette partie du monde.

empty