Yoon-Sun Park

  • Où est le club des chats ?

    Yoon-Sun Park

    • Misma
    • 5 Février 2021

    Minous, minous, minouuus... ??? Souvent, on se demande où s'aventurent nos chers félins domestiques et ce qu'ils peuvent bien fabriquer une fois qu'ils ont passé la chatière de la maison. Comme ces émission TV du style " la vie secrète des chats ", on aimerait nous aussi les équiper d'un collier GPS et suivre le moindre de leurs déplacements dans le quartier. Avec Plume, Nounours et Choupi, on ne serait pas au bout de nos surprises ! On verrait qu'ils prennent le thé chez la voisine, qu'ils font des tours de manège à la fête foraine du village, qu'ils voyagent jusqu'au Québec en sous-marin et même qu'ils se transportent à des milliers d'années lumière grâce à un vulgaire carton.
    Heureusement, Marie sait comment les faire rappliquer en vitesse. Il suffit juste d'agiter un bon gros sac de croquettes ! Ce troisième CLUB DES CHATS est encore plus loufoque et fantastique que les deux précédents volumes. Yoon-sun Park se régale à faire vivre les aventures les plus folles à ses 3 chats et à leur faire rencontrer des personnages incroyables : Bongo le Chien Millionnaire, Salopette le chat québécois, des dauphins, des dinosaures et même Léonard de Vinci ! Avec un humour décalé et des dessins expressifs rehaussés de couleurs vives, ce tome 3 dégage une fantaisie explosive et une énergie communicative qui ravira tous les amoureux de chats de 7 à 77 ans.
    Le précédent album de la série, LE CLUB DES CHATS CASSE LA BARAQUE, était cette année dans la " Sélection Jeunesse " du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême.

  • L'Histoire de Hong Kiltong est un ancien roman coréen écrit en 1612 par Heo Gyun.
    En Corée, ce livre est connu comme le premier roman écrit avec l'alphabet coréen, qui fut inventé au 15e siècle. À l'école, les jeunes coréens étudient très souvent des extraits de L'Histoire d'Hong Kiltong. C'est un personnage célèbre et populaire. En se baladant dans les rayons de la bibliothèque d'Angoulême, Yoon-sun Park tombe sur ce livre et décide de le lire en entier (elle n'avait alors lu que de courts extraits dans les manuels scolaires de son enfance). Frappée par la fantaisie et l'humour du roman, elle décide de l'adapter librement en bande dessinée. Le conte renait sous la plume et les pinceaux de Yoon-sun Park, qui prend un plaisir fou à mettre en scène ces drôles de personnages et à leur inventer des dialogues étonnement modernes.
    Le tout au milieu de splendides paysages aux couleurs lumineuses et vives, traversés de montagnes, de volutes de nuages et de grues, inspirés des anciennes estampes coréennes.

  • Le club des chats

    Yoon-Sun Park

    • Misma
    • 13 Avril 2016

    Oooh, le p'tit chaton trop mignon qui écarte les papattes quand on lui caresse le ventre !

    Le chat qui essaie de sauter de l'évier et tombe dans la poubelle ! Les chats qui s'amusent à cache-cache, les autres qui jouent du piano et le gros marrant qui dort dans son mini-carton !!!
    Vous aussi, vous êtes complètement gagas des chats ? Alors bienvenue au Club des chats !

    Au Club des chats, on a le droit de se poursuivre dans toute la maison, de faire ses griffes sur le canapé, de renverser le sac de croquettes, de gratter la terre des pots de fleurs, et même de dormir toute la journée... Tout ce qui rend un chat vraiment heureux,  quoi ! Dans le club, il y a Marie, une jeune artiste peintre, et ses trois chats : Choupi, Plume et Nounours. Ces trois-là sont champions pour les bêtises et pour troubler le calme et la concentration de leur maîtresse. Mais il y a aussi les voisins : Tanguy le facteur amoureux, Cafetière la vache laitière, Mr Kim l'homme-chien, Charlotte la copine envahissante et toute la bande des mémères à chats qui font de ce petit village à la campagne un grand n'importe quoi !

    Les chats, Yoon-Sun Park en connaît un rayon ! Elle n'a pas eu à aller chercher bien loin l'inspiration pour son nouvel album puisqu'elle même a trois chats à la maison. Yoon-Sun Park a pu les observer et capter leurs moindres petites manies quotidiennes. Elle a pris un malin plaisir à les retranscrire dans des histoires courtes et loufoques en bande dessinée en y ajoutant toute une galerie de personnages complètement timbrés.

  • En Corée

    Yoon-Sun Park

    • Misma
    • 16 Mars 2017

    En Corée, lorsqu'on rêve que l'on perd une dent, cela signifie que quelqu'un va mourir dans la famille. Peu de temps après avoir fait ce rêve, Yoon-Sun reçoit un coup de téléphone qui l'avertit du décès de son cousin dans un accident de voiture.
    À ce moment-là, elle est en France, loin de son pays natal, et l'annonce de cette disparition va réveiller des souvenirs enfouis. En premier lieu celui de son père, emporté dix-sept ans plus tôt par une crise cardiaque au volant de sa voiture... Né d'un besoin presque vital d'extérioriser ses émotions, Yoon-Sun Park se lance dans l'écriture d'un journal dans lequel elle convoque ses souvenirs en Corée du Sud.
    Chaque enterrement est alors le point de départ d'une chronique où sont décrites non seulement les coutumes et traditions coréennes, mais aussi les querelles de famille et les non-dits. Sans jamais tomber dans le pathos, elle aborde le thème de la mort avec une infinie délicatesse et une immense pudeur et parvient à rendre son expérience universelle. Dans ce journal, elle dévoile un style beaucoup plus abouti, tout en retenu, pour coller au mieux aux émotions de son sujet. Son dessin subtil, souligné de légers lavis de gris, immortalise d'émouvantes tranches de vie et tente de figer les souvenirs évanescents de ces douloureuses épreuves. Sans doute une façon pour elle de faire face à la mort et de mieux la défier.

  • Mimi est une jeune minette déterminée à quitter la ville pour aller vivre à la campagne. La nature c'est bien joli, mais il faut aussi subvenir à ses besoins. Et ça c'est une autre histoire. Après tout, qu'est-ce qu'ils y connaissent les chats à la vie à la ferme à part faire leurs besoins dans le potager et essayer de croquer les poules du poulailler ? Heureusement, Mimi peut compter sur des amis fidèles: Mr Kim et Tomy le chien. Ensemble, ils vont finir par découvrir des astuces, imaginer des inventions et ap-prendre tout le B.A.-BA du jardinage. Évidemment, ça ne se fera pas sans quelques petits incidents voire grosses catastrophes...

  • L'aventure de l'homme-chien

    Yoon-Sun Park

    • Misma
    • 23 Janvier 2013

    Difficile de se rappeler comment tout cela est arrivé... Ce dont on est sûr, c'est que Mr Kim était un garçon sans avenir qui n'avait qu'une idée fixe : devenir fonctionnaire. Chaque année, il tentait le concours et chaque année le résultat était le même: « recalé ». Alors qu'il passe tout son temps devant la télévision, il tombe un jour sur un documentaire à propos des chiens policiers qui lui donne une idée : « Les chiens policiers sont des chiens, se dit-il, mais ce sont aussi des policiers... Et bien sûr les policiers font partie de la fonction publique. Ce qui veut dire que les chiens policiers sont aussi des fonctionnaires. Alors pourquoi je ne deviendrais pas chien policier moi aussi ? » C'est à partir de cet instant que commence l'extraordinaire et drôle Aventure de L'Homme-Chien.

  • Une banlieue sans âme de Séoul, fin des années 80... Là vivent Min-Sun, petite écolière de huit ans, et sa soeur aînée. Dans une Corée en pleine expansion économique, Min-Sun et sa soeur, comme beaucoup d'enfants de leur âge, sont poussées par leur mère à devenir "de petites battantes". Bien malgré elles, elles doivent enchaîner les cours de soutien privés... dont le très redouté cours de natation. La soeur de Min-Sun finira par trouver sa place, alors que Min-Sun, elle, se rebellera.

  • Dans une base spatiale nichée dans les montagnes, le décollage d'une fusée s'organise. Un des membres de l'équipage est mystérieusement porté absent, on fait donc appel à Carmen Chow, son ingénue remplaçante. Elle subit une longue visite des installations et rencontre ses collègues spationautes. Le départ intergalactique s'annonce problématique, tout promet difficultés et aventures... Ce récit est un régal d'humour, de bons mots, parfois cruel, parfois bon enfant, toujours burlesque, poétique et drôle.
    L'écriture très personnelle de Thomas Gosselin se marie admirablement bien avec le fin dessin aquarellé de Yoon-sun Park. C'est une longue promenade, une conversation loufoque, sans doute influencée par ces bandes dessinées de vulgarisation scientifique dont on se moque ici avec bienveillance.

empty