Ados / Adultes

  • A quelque chose malheur est bon !

    Sans pandémie, il n'y aurait pas eu de confinement, et sans confinement, il n'y aurait pas eu cet album qui arrive comme l'enfant qu'on n'attendait pas, comme la surprise joyeuse de cette fin d'année calamiteuse! On s'explique : Philippe Geluck devait présenter en avril son exposition de sculptures monumentales sur les Champs-Élysées, mais l'expo et son catalogue ont été reportés à 2021. Sachant qu'il ne pouvait abandonner ni ses lecteurs ni son éditeur ni les libraires, l'artiste a mis à profit son enfermement pour concocter un nouveau Chat qui regorge de gags hilarants, de gravures détournées et de dessins politiquement très incorrects.
    Alors, merci qui ? Merci le coronavirus !

  • La résistance par la non-violence.
    L'hiver a gagné le château. Le climat est rude pour ses habitants, d'autant que le Président Silvio continue de faire régner la terreur... Mais Miss B et ses amis, le lapin César et le rat Azélar, n'ont pas dit leur dernier mot.
    Baptisé « les Marguerites », leur mouvement, continue les outrances au taureau dictateur, refusant le port de collier à grelots et exigeant la gratuité du bois pour tous les animaux. Pour être mieux entendus, ces courageux compagnons bravent le froid chaque nuit pour faire un sit-in sous les fenêtres de Silvio. Mais pour Miss B, vaincre la dictature ne peut se faire qu'en évitant le plus redoutable des pièges : la tentation de la violence. Parviendra t-elle à convaincre ses amis de résister pacifiquement ? Le défi semble bien difficile...

  • Les petits pas ne suffisent pas ! Nouv.

    « Défendre la nature, c'est défendre l'être humain, ce n'est pas un combat secondaire, optionnel, à remettre à plus tard, c'est un combat prioritaire car si la nature peut se passer de nous, nous ne pouvons nous passer d'elle, mais le temps presse ! » Muriel Douru et Nicolas Hulot unissent leurs voix et leurs forces dans cet essai graphique sans concession et dressent un bilan alarmant mais réaliste de la situation écologique globale.
    Du réchauffement climatique à la disparition des espèces, de l'industrie de la viande à la maltraitance animale, de l'urbanisation massive à la surconsommation, de la destruction des écosystèmes à la crise du coronavirus, du lobby de la chasse à la démission de Nicolas Hulot en passant par son engagement pour l'écologie...
    Cet ouvrage atypique et percutant ne laisse rien de côté : un cri d'alarme pour la planète lancé vers toutes les générations.

  • La légende parle d'un "âge d'or, où vallées et montagnes n'étaient entravées d'aucune mu-raille. Où les hommes allaient et venaient librement..." Mais ce temps lointain est bien révolu.

    Le royaume est accablé par la disette et les malversations des seigneurs de la cour. À la mort du vieux roi, sa fille Tilda s'apprête à monter sur le trône pour lui succéder. Avec le soutien du sage Tankred et du loyal Bertil, ses plus proches conseillers et amis, elle entend mener à bien les réformes nécessaires pour soulager son peuple des maux qui l'accablent. Mais un complot mené par son jeune frère la condamne brusquement à l'exil.



    Guidée par des signes étranges, Tilda décide de reconquérir son royaume avec l'aide de ses deux compagnons. Commence alors un long périple, où leur destin sera lié à "L'âge d'or" ; bien plus qu'une légende, bien plus que l'histoire passée des hommes libres et de leur combat, c'est un livre oublié dont le pouvoir est si grand qu'il changera le monde.

  • Bug T.1

    Enki Bilal

    Et si l'ensemble des données numériques mondiales étaient prises en otage ?
    Le nouveau récit d'anticipation d'Enki Bilal.

    La Terre est confrontée à la disparition brutale et inexplicable de toutes les sources numériques planétaires (des plus gros serveurs de la toile aux plus petites clés USB). Le monde est paralysé, désorienté, asséché. Un parallèle s'établit rapidement avec le retour de mission d'un équipage en provenance de Mars. Le seul survivant est porteur d'un alien et semble avoir « hérité » de toutes les données numériques disparues. Il devient un enjeu ultime que se disputeront les États, les entreprises, les maffi as, les religions et même des particuliers...

  • Et si derrière la légende du pire assassin mexicain...

    Se cachait le meilleur expert en aspirateurs de tous les temps ?

    Falcon City, Arizona. Jacques Ramirez travaille à la Robotop, une entreprise d'électroménager et l'un des fleurons industriels du coin. Employé modèle, il bosse vite, bien, et sait surtout se faire discret. Pour cause : il est muet. Sa vie bascule le jour où deux membres d'un dangereux cartel pensent reconnaître en lui l'homme qui a trahi leur organisation par le passé : Ramirez, le pire assassin que le Mexique ait jamais connu. Aussi étonnant que cela puisse paraître, sous le chapeau du nettoyeur légendaire se cacherait désormais... un expert en aspirateurs hors-pair. Et maintenant que les hommes du cartel l'ont démasqué, ils feront tout, absolument tout... pour flinguer ce fumier !

    Pour marquer son entrée au catalogue Glénat, Nicolas Petrimaux livre un hommage réjouissant aux thriller d'action des années 1980. Un récit brutal et sans temps mort servi par une ligne à la puissance cinématographique, convoquant autant le Friedkin de Live And Die in LA que Tarantino ou Rodriguez.

  • Préface de Eliette Abecassis Au début, le chat du rabbin ne parle pas. Il est simplement libre comme un chat et ronronne dans les bras de la fille du rabbin, Zlabya, sa maîtresse adorée. Mais dans la maison du rabbin, il y a ce perroquet qui jacasse sans arrêt, et le chat le bouffe. Maintenant, il peut parler, et il commence par mentir : le perroquet est allé faire une course, dit-il, la gueule pleine de plumes. Mentir, c'est mal. Le rabbin décide donc de remettre le chat dans le droit chemin et d'en faire un bon Juif. Moyennant quoi, le chat exige de faire sa bar-mitsva. S'ensuivent des discussions très pointues avec le rabbin du rabbin, qui en conclut qu'on devrait noyer le chat.



    Malgré le plaisir qu'il prend à ergoter et chipoter à n'en plus finir, le chat a de la peine, depuis qu'il a la parole. Il a acquis un pouvoir dont il se passerait bien. Et finalement, il retourne vers le bonheur et les bras de sa maîtresse, à condition de se conduire comme un vrai chat et de ne plus jamais parler. Il est d'accord : " Ça vaut le coup de fermer sa gueule pour être heureux. " Il a seulement beaucoup de mal à fermer sa gueule en écoutant pérorer les disciples du rabbin, qu'il n'aime pas du tout, surtout celui qui veut épouser sa maîtresse...



    Sfar, qui est né lui-même dans une famille juive, met en scène une communauté juive du début du XXe siècle, à Alger. Dans un décor luxuriant de tissus, carrelages et tapis orientaux, il plante un héros qui semble sorti d'une poubelle : un chat écorché, anguleux, l'air d'avoir avalé un sac de clous - hilarant. Têtu comme une bourrique et pas toujours avenant (bien que capable de tendresses renversantes), il a aussi avalé ce qui se fait de mieux en matière de raisonnement vicelard, thèse, antithèse, etc. Le résultat est une sorte de conte initiatique d'une grande beauté, où l'on apprend bien des choses sur l'usage de la parole, de la vérité et du mensonge. Une merveille de subtilité, d'émotion et d'ironie. Le rabbin et le chat du rabbin reviendront prochainement dans le Malka des lions.

  • New York, 8 mars 1971. Joe Frazier, à l'apogée de sa carrière, affronte Mohamed Ali au Madison square Garden, pour le titre du champion du monde WBA & WBC des poids lourds. Adepte de Martin Luther King, tout l'oppose à Cassius Clay, rebaptisé Mohamed Ali par Elijah Muhammad, le gourou de l'organisation nationaliste noire Nation Of Islam. La rencontre entre les deux hommes cristallise toutes les tensions et les luttes pour les droits civiques qui secouent le pays. Leur match devient le combat du siècle. Cette biographie réhabilite le parcours de Frazier, immense champion aux valeurs humanistes.

    Né en 1944 en Caroline du Sud, benjamin d'une fratrie de douze enfants, Joe Frazier quitte l'école tôt pour aller travailler dans les champs de coton. Mais son rêve est de devenir boxeur. Travailleur acharné, il sait qu'il lui faut réussir pour s'intégrer et s'affranchir de la ségrégation. Et sa réussite passe par les gants. Il croise sur sa route Cassius Clay, dont il admire le panache.
    Disciple d'Élijah Mohamed qui prône la séparation des Noirs avec cette société blanche qui les asservit, Clay se convertit et devient Mohamed Ali et le symbole charismatique du mouvement.
    L'enfant des champs de coton de Caroline du Sud contre l'élève de l'école de Louisville Kentucky, le petit puncheur râblé contre le grand et élégant technicien, le monde entier a le regard braqué sur un ring de boxe.

  • 1869. Au nom de Sa Majesté, la conquête des étoiles commence...

    Et si la conquête des étoiles avait un siècle d'avance ?

    1868. À bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l'espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé... Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C'est là, à l'ombre d'un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d'un engin spatial de cuivre et de bois qui s'apprête à changer le cours de l'Histoire.

    Mêlant aventure à la Jules Verne, romantisme et humour, ce livre s'adresse aux rêveurs de toutes les générations et démontre, s'il le fallait, qu'il n'y a pas d'âge pour le merveilleux.

  • Nos héros, qui ont échappé de justesse aux hommes de Bismarck en embarquant dans l'éthernef, voient le château s'éloigner sous leurs yeux au fil de leur montée dans le ciel. Les voici sur le point de prouver leur théorie, franchir le mur de l'éther et découvrir l'espace mystérieux et infini.Une avarie va faire de leur rêve le plus fou une réalité, les forçant à se poser sur la face cachée de la Lune. Si le père de Séraphin fera tout pour les ramener vivants sur Terre, le Roi semble caresser d'autres espoirs tandis que Séraphin, lui, veut à en savoir plus sur la disparition de sa mère. La conquête de l'espace s'arrêtera-t-elle à ce premier vol ?

  • Lisa et Mohamed ; une étudiante, un harki, un secret... Nouv.

    Paris, juin 2000. Lisa, étudiante, loue une chambre chez le vieux Mohamed. Retraité veuf et bourru, Mohamed est un ancien harki, un supplétif de l'armée française en Algérie. Lisa et Mohamed ignorent encore que leur rencontre va faire ressurgir le passé. Celui des harkis. Ces hommes qui n'ont aujourd'hui toujours pas le droit de retourner en Algérie.

    Après L'oeil du STO, Julien Frey continue son travail de mémoire des zones sombres de notre passé en abordant avec sensibilité la question encore douloureuse des harkis. Le travail en couleur de Mayalen Goust en souligne toute l'humanité.

  • Séraphine et ses amis arrivent sur Mars à la recherche du professeur Dulac et de l'expédition prussienne qui l'a enlevé.

  • À la suite d'À bord de l'Aquarius, Marco Rizzo et Lelio Bonaccorso se sont rendus en Calabre pour témoigner de l'accueil fait aux migrants en Italie. La Calabre est l'une des régions italiennes les plus touchées par le chômage mais également l'une des plus hospitalières pour les réfugiés.
    Les auteurs ont rencontré les humanitaires, les autochtones et les réfugiés. Ils racontent les tragédies liées à ces situations dramatiques, les cauchemars bureaucratiques et les horreurs quotidiennes.
    Ils témoignent aussi du succès de certaines politiques privilégiant un accueil digne et une volonté d'intégration de ces migrants. Une situation italienne qui fait écho à celle de la France.

  • Un antidote au tout numérique. Un comicstrip décalé et philosophique par le lauréat du Grand Prix d'Angoulême 2020.
    « Comme tous les matins, le balayeur entame son tour de quartier. Par terre, il avise un téléphone portable.
    S'ensuit une longue conversation entre ces deux êtres qu'apparemment tout sépare;
    Un objet technologique en beurnaoute complet, sursaturé de contenus qui défilent à la vitesse d'un prompteur emballé, et un fonctionnaire territorial catégorie C qui dépoussière à longueur d'années le même pâté de maisons. Eh bien, contre toute attente,ils ont beaucoup à se dire.
    Socrate faisait de la maïeutique dans les rues, là où sont les citoyens, les ordures et les pâquerettes qui poussent entre deux pavés.
    Vingt-six siècles après, le smartphone et le balayeur reprennent le plumeau !

  • Tel est pris qui croyait prendre !

    1780, sur la côte Atlantique, aux Sables-d'Olonne. Arsène et Alix sont naufrageurs, une forme de piraterie côtière qui consiste à tromper les navires et à les faire échouer pour piller ensuite leur épave. Mais alors qu'ils pensaient prendre dans leurs filets un navire anglais, ce sont eux qui se retrouvent pris au piège ! Tandis qu'Alix parvient à s'enfuir, Arsène est capturé et enrôlé de force comme mousse sur le bâtiment... Pour le sauver, sa soeur part alors rejoindre leur frère aîné, le roublard Germain, basé à Rochefort. Ensemble, ils vont partir sur la trace d'Arsène en embarquant à bord du tout nouveau fleuron de la flotte française : l'Hermione.

    Entre humour, action et récit maritime, Frédéric Brrémaud lance une nouvelle série tout public qui fleure bon les embruns et la piraterie. Une aventure enlevée, rendue moderne par le dynamisme tout en rondeur de Giovanni Rigano, talent émérite de l'écurie Disney.

  • Un coin d'humanité

    Kek

    • First
    • 11 Mars 2021

    Les chroniques BD d'un bénévole aux Restos du Coeur.
    La totalité des droits d'auteur et de la marge de l'éditeur est reversée à l'association Les Restos du Coeur.

    On s'est tous paumé à un moment de notre vie, mais, pour certains, ce moment dure un peu trop longtemps.Pour ceux-là, 70 000 bénévoles aux Restos du Coeur sont présents toute l'année, pour la chaleur d'un repas, d'un échange ou d'une main tendue, à une époque où le social est un réseau distancié.
    Dans cet album, commencé pendant le temps suspendu du confinement du printemps 2020, Kek partage son expérience de bénévole, croquant au fil de ses chroniques des portraits attachants et bouleversants, remplis d'humour, de tendresse, et de bien plus qu'un coin d'humanité.

  • Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil d'un ancien mineur devenu millionnaire vers le filon qui fit autrefois sa fortune.

    Des funérailles qui devraient être tranquilles, à un détail près : avant de décéder, Joe Cusco a avalé son or pour l'emmener avec lui dans l'éternité. Pas de chance, le secret est éventé et provoque la fureur des mineurs d'Anoki City.

    Comment laisser enterrer une telle fortune alors que pour survivre, eux suent sang et eau dans les filons ?

    Comme le dit Jonas, "la mort ne vient jamais seule"...

    Découvrez le 1er tome de la série Undertaker en très grand format, avec une nouvelle couverture et... en exclusivité 7 planches du tome 2 !

  • Depuis toujours, l'Homme rêve d'être immortel.
    Cette quête du Graal a une histoire millénaire : les sectes gnostiques, les alchimistes, les scientistes et même les eugénistes ont été les premiers à tenter d'accéder à l'immortalité. Ils ont entrepris des expériences visant à augmenter les capacités biologiques des êtres humains.
    Au XXe siècle, les révolutions technologiques, informatiques et numériques ont décuplé les possibilités de faire un jour advenir un « transhumain ». Vaincre la maladie, la vieillesse, la mort, n'est plus une chimère.
    De Léonard de Vinci à Google en passant par Paracelse, Teilhard de Chardin ou l'homme nouveau soviétique, cette BD document nous raconte l'histoire méconnue de ceux qui, inlassablement, ont cherché à transcender la nature humaine.

  • L'histoire incroyable mais vraie de l'homme qui a failli tuer Hitler... Berlin, décembre 1955. Nous sommes à l'aune de la guerre froide. Guntram Muller est journaliste pour un des plus grands quotidiens, le Berliner Zeitung. Il s'intéresse à une affaire assez singulière et très éloignée des préoccupations du Rédacteur en chef : le procès en révision de Maurice Bavaud, un jeune Suisse que l'on dit "illuminé" exécuté par les nazis en 1941 pour avoir tenté d'assassiner Adolf Hitler.
    Ce procès, réclamé par la Confédération Suisse se soldera finalement par un jugement pour le moins étonnant : le jeune "terroriste" , décapité en 1941, est condamné à cinq ans de détention et cinq ans de perte des droits civiques. Guntram, ancien inspecteur de la célèbre Kripo (Kriminalpolizei), enrôlé dans l'Abwehr en 1939, s'intéresse de près à cette histoire. Et pour cause. Il a été mandaté, à l'époque des faits, par un proche de Himmler, pour enquêter sur les éventuels complices qui auraient pu aider le jeune Suisse à approcher aussi facilement le Führer dans le lieu le plus sécurisé, le fameux Nid d'Aigle.
    En 1955, toujours tourmenté par son passé, Guntram tente de réhabiliter la mémoire de Maurice Bavaud et se lance dans une vaste enquête, journalistique cette fois. Il est aidé en cela par un jeune homme, garçon de bureau au journal, pour lequel il s'est pris d'affection. Wolf Fiala rêve de devenir reporter comme son idole, le célèbre Albert Londres. Il va aider Guntram à dérouler le fil complexe de l'histoire de Bavaud.
    On découvrira toutes les hypothèses échafaudées au cours de cette étrange affaire : Bavaud était-il un fou de Dieu, tueur solitaire ? Etait-il un espion agissant pour le compte d'une organisation secrète, A-t-il été mandaté par les alliés ou par un proche d'Hitler ? Comment a-t-il pu approcher le dictateur d'aussi près et à plusieurs reprises ? Pourquoi la Suisse a-t-elle refusé de l'aider en l'échangeant contre un espion Allemand ? Mais les apparences sont rarement fidèles à la réalité.

  • Même les vampires comme Aspirine doivent se confiner, d'autant que, vu son âge respectable - 300 ans - elle fait partie de la population à risque. Ce troisième tome d'Aspirine, Joann Sfar l'a entamé sur Instagram durant le confinement du printemps 2020. Plutôt que de se morfondre, il a préféré s'amuser à raconter les errances de son ado vampire préférée. Toujours rétive à l'autorité, Aspirine ne respecte pas trop les consignes et préfère porter secours aux monstres qui ont besoin d'aide, même si ça peut s'avérer dangereux

  • Guy Delisle a suivi sa compagne durant 14 mois en Birmanie alors qu'elle y collaborait avec Médecins sans Frontières. Il raconte son expérience du pays, comment il a fini par apprivoiser son environnement, et petit à petit, comment il a découvert la réalité politique, sanitaire et sociale de ce pays dominé par une junte militaire, soutenue elle-même par de puissants groupes industriels.

  • Le chef-d'oeuvre de Pierre Bottero en BD !Tandis que ses parents explorent les territoires sauvages de l'Autre monde, Ewilan se retrouve prisonnière sur terre d'une sinistre institution. Au coeur de ce laboratoire clandestin, la Sentinelle félonne Elea Ril'Morienval fomente son retour en Gwendalavir, qu'elle cherche à conquérir.Privée de son don et réduite à l'impuissance par de terribles expériences, Ewilan ne pourra compter que sur le courage de Salim pours'échapper...L'univers de Pierre Bottero, développé en plusieurs cycles, s'est imposé comme une référence en matière de roman defantasypour adolescents.Nouveaux environnements, nouveaux dangers, nouveaux personnages,Les Mondes d'Ewilanpoursuit avec brio l'aventure initiée dansLa Quêtetout en creusant la psychologie adolescente de nos héros. La talentueuse Cecilia Formicola rejoint à cette occasion l'équipe expérimentée de la Quête, Laurence Baldetti, Lylian et Nicolas Vial pour cette nouvelle saison.

  • Sorcières ! disent-ils Nouv.

    Torturées, noyées ou brûlées, les femmes accusées de sorcellerie, n'ont souvent eu pour seule malice que d'être trop puissantes ou trop libres, quand leur seul crime ne fut pas simplement d'être femmes.
    Qui étaient les sorcières ? À travers le récit de « coupables » emblématiques - la guérisseuse, la paysanne, la magicienne, la femme âgée ou indépendante -, se révèle l'histoire d'une misogynie millénaire et d'un système patriarcal renforcé par l'émergence du capitalisme. Aujourd'hui, c'est pour se réapproprier leur puissance que des féministes réhabilitent ces figures émancipatrices.

  • Les oiseaux

    Troubs

    Troubs entame un voyage philosophique et écologique entre sa Dordogne et Beyrouth et dialogue avec les tourterelles et les passereaux qui lui parlent du réchauffement climatique. En France, les oiseaux disparaissent de nos campagnes, alors qu'au Liban, malgré les guerres et les destructions, la nature arrive à s'adapter et même parfois à reprendre ses droits. Mais pour combien de temps ?
    Suite improbable de Mon voisin Raymond, par les lieux parcourus, les contacts humains et un art particulier de la contemplation, Les Oiseaux est une réflexion sur l'écologie et la négligence des hommes. Une oeuvre salvatrice, pleine de poésie, et même d'espoir.

empty