Monsieur Toussaint Louverture

  • Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, est une fan absolue des fantômes, vampires et autres morts-vivants. Elle se voit d'ailleurs comme un petit loupgarou : d'après elle, dans ce monde, il est plus facile d'être un monstre que d'être une femme. Un jour de Saint Valentin, au retour de l'école, Karen apprend la mort de sa belle voisine, Anka Silverberg, une survivante de l'Holocauste. Elle décide alors de mener l'enquête et va vite découvrir qu'entre le passé d'Anka au coeur de l'Allemagne nazie, son quartier en pleine ébullition et les drames qui, tapis dans l'ombre de son quotidien, la guettent, les monstres bons ou « pourris » sont des êtres comme les autres, complexes, torturés, fascinants. Conçu comme le journal intime d'une artiste surdouée, c'est un livre époustouflant.

  • Et s'il existait des individus capables de manipuler la mémoire des autres ? Et si certains, en ayant accès aux pensées des êtres vivants à proximité, pouvaient prédire le futur ? Et si quelqu'un, visualisant le moindre défaut dans chaque chose, bâtiment, arme ou homme, s'en servait pour la détruire ? Et si toutes ces personnes aux pouvoirs terrifiants étaient réunies au sein d'une même agence gouvernementale qui agit dans l'ombre ? Entrez dans l'univers fascinant et paranoïaque du MIND MANAGEMENT, préparezvous à douter de tout, à suivre des pistes que vous avez déjà suivies, à vous battre contre des ennemis immortels, à parler avec des dauphins, à remonter les méandres du MIND MANAGEMENT aux quatre coins du globe pour répondre à cette simple question : qui êtesvous en vérité ?

  • Et s'il existait des individus capables de manipuler la mémoire des autres ? Et si certains, en ayant accès aux pensées des êtres vivants à proximité, pouvaient prédire le futur ? Et si quelqu'un, visualisant le moindre défaut dans chaque chose, bâtiment, arme ou homme, s'en servait pour la détruire ? Et si toutes ces personnes aux pouvoirs terrifiants étaient réunies au sein d'une même agence gouvernementale qui agit dans l'ombre ? Entrez dans l'univers fascinant et paranoïaque du MIND MANAGEMENT, préparezvous à douter de tout, à suivre des pistes que vous avez déjà suivies, à vous battre contre des ennemis immortels, à parler avec des dauphins, à remonter les méandres du MIND MANAGEMENT aux quatre coins du globe pour répondre à cette simple question : qui êtesvous en vérité ?

  • Et s'il existait des individus capables de manipuler la mémoire des autres ? Et si certains, en ayant accès aux pensées des êtres vivants à proximité, pouvaient prédire le futur ? Et si quelqu'un, visualisant le moindre défaut dans chaque chose, bâtiment, arme ou homme, s'en servait pour la détruire ? Et si toutes ces personnes aux pouvoirs terrifiants étaient réunies au sein d'une même agence gouvernementale qui agit dans l'ombre ? Entrez dans l'univers fascinant et paranoïaque du MIND MANAGEMENT, préparezvous à douter de tout, à suivre des pistes que vous avez déjà suivies, à vous battre contre des ennemis immortels, à parler avec des dauphins, à remonter les méandres du MIND MANAGEMENT aux quatre coins du globe pour répondre à cette simple question : qui êtesvous en vérité ?

  • En seulement six livres, Lynd Ward (1905-1985) s'est imposé comme l'un des précurseurs du roman graphique. Ses histoires - de l'artiste qui vend son âme, au couple pris dans les tourments de leur époque, en passant par l'homme maudit de ses péchés et l'ouvrier rebelle à la psychée tourmentée - ont su capturer un monde plein de contradictions dans des images d'une époustouflante modernité. Sur les pas de Frans Masereel et d'Otto Nückel, ces récits en gravures sur bois, ou romans sans paroles, dessinent les contours d'une oeuvre riche et exaltée.
    Livre après livre, cette anthologie donne à voir comment Lynd Ward, innovateur acharné, s'est créé un moyen d'expression rarement égalé en termes de puissance narrative, de construction de personnages, d'imaginaire et de techniques, où le lecteur écrit l'histoire autant qu'il la lit.

  • À Diablerouge, à la frontière avec le Canada, dans les années 1960, l'époustouflant inspecteur Gould se trouve confronté à une vague de crimes singuliers qui secoue la ville : tronçonnage de tableaux, vol d'angoisse, fuite artistique... Saura-t-il les résoudre ? Décèlera-t-il les liens entre eux ? Comprendra-t-il que dans l'ombre quelqu'un, patiemment, arme un piège destiné à l'anéantir, lui et ses idéaux ? Matt Kindt, auteur des magnifiques Super Spy et L 'histoire secrète du géant, porte un regard lucide et plein d'empathie sur des criminels qui, à travers leurs méfaits, cherchent plus un sens à la vie qu'à s'enrichir. Roman graphique machiavélique et irrésistible jeu de piste livrant une réflexion sur l'art et la morale, Du sang sur les mains doit autant à Usual Suspects qu'à Conan Doyle.

  • Quand Jonathan A. se retrouve à l'arrière d'une voiture avec une vieille naine qui en a après son caleçon, il prend conscience qu'il a peut-être un problème avec l'alcool. Sa première cuite l'avait pourtant initié à l'éphémère magie de la bière : une potion magique qui rend plus beau, plus cool... mais qui le laisse sur le carreau. Un avertissement qui ne l'a pas empêché de mener une double vie : premier de la classe la semaine, dernier des alcoolos le week-end. Sa vie sexuelle est tout aussi erratique, mettant à mal une amitié qu'il croyait indestructible. Puis surviennent les drames, et c'est désormais l'oubli que Jonathan cherche dans les ivresses : celle de l'alcool, bien sûr, mais aussi celles de l'amour et du manque.

  • Quand Jonathan A. se retrouve à l'arrière d'une voiture avec une vieille naine qui en a après son caleçon, il prend conscience qu'il a peut-être un problème avec l'alcool. Sa première cuite l'avait pourtant initié à l'éphémère magie de la bière : une potion magique qui rend plus beau, plus cool. mais qui le laisse sur le carreau. Un avertissement qui ne l'a pas empêché de mener une double vie : premier de la classe la semaine, dernier des alcoolos le week-end. Sa vie sexuelle est tout aussi erratique, mettant à mal une amitié qu'il croyait indestructible. Puis surviennent les drames, et c'est désormais l'oubli que Jonathan cherche dans les ivresses : celle de l'alcool, bien sûr, mais aussi celles de l'amour et du manque.

empty