• Winter trauma

    Simon Hanselmann

    • Misma
    • 14 Juin 2019

    Brrrrrrrr... Un vent glacial souffle sur la série Megg, Mogg & Owl. Il faut dire que depuis que Owl a quitté le nid, c'est la sinistrose à la maison. Dehors c'est l'hiver, ça pèle, il n'y a rien d'autre à faire à part rester sous la couette et fumer des péts. Évidemment, à la fin du mois tout est parti en fumette et il ne reste plus un rond pour payer le loyer. Megg doit alors gruger sévère pour continuer à toucher ses alloc' et Mogg n'a plus le choix, il doit trouver un boulot ! Avec tout ça, nos deux tourtereaux dont le couple bat de l'aile ne sont pas aidés... Devinez qui a pris la place de Owl dans la maison ?
    Je vous le donne en mille : Werewolf Jones !!! La mythique série de Simon Hanselmann Megg, Mogg & Owl est de retour et comme d'habitude, c'est immoral, poisseux et jouissif! Récompensé par le Fauve d'Angoulême «Prix de la série» en 2018 avec Happy Fucking Birthday!, Simon Hanselmann continue de démontrer qu'il excelle dans l'art du sitcom en bande dessinée. Ce nouvel opus, élève encore le niveau d'un cran et enfonce toujours plus les personnages dans leur névrose, leur dépression et leur incapacité à s'intégrer dans notre société.

  • Megg est une sorcière, Mogg son chat de compagnie et Owl est leur ami hibou.
    Jusque là tout aurait des allures de gentil conte pour enfants sauf que la sorcière en question est une toxico dépressive, le chat un gros obsédé et le hibou leur souffre-douleur ! Pas de forêt enchantée ni de pouvoir magique, cette sordide comédie plante son décor au beau milieu d'un calme et banal quartier résidentiel. Le genre d'endroit parfait pour passer ses journées à s'emmerder. Et c'est ce que font les trois compagnons qui n'ont rien d'autre à faire que "comater" sur le canapé, boire, fumer des joints, et tuer le temps en imaginant les jeux les plus débiles possibles ...
    Megg, Mogg and Owl est un clin d'oeil à la série anglaise des années 70, Meg and Mog, suivant les aventures de trois amis : une sorcière, un chat et un hibou. Simon Hanselmann en détourne tous les codes imaginant ainsi une « teen comedy » foi-reuse sous fond de sexe, drogue et Lexomil.
    Avec un dessin à mi-chemin entre Garfield et les Simpson, il s'impose maître en l'art du récit intime ordinaire. Ses dialogues frôlant l'humour noir et sa mise en scène comique parviennent à nous faire ressentir de la compassion pour cette jeunesse perdue.

  • Un dîner raffiné pour quatre personnes dans un restaurant français étoilé, entouré d'amis qui vous chérissent et vous couvrent de cadeaux... Peut-on rêver meilleur anniversaire ? Si vos amis en question sont ces trois tarés immatures de Megg, Mogg et Werewolf Jones, alors certainement, oui ! Owl a attendu cette soirée d'anniversaire depuis longtemps ! Il a prévu de convier Megg et Mogg à L'Escargot Truffé, un haut lieu de la gastronomie française. Mais voilà que Werewolf Jones s'invite lui aussi sans demander et, une fois à table, le dîner prend très vite des allures de cauchemar. Ses trois « invités » n'ont aucune tenue et lui foutent la grosse honte dans le restaurant : ils jouent avec la nourriture, critiquent le serveur à voix haute, se bourrent la gueule, crachent par terre et importunent les clients. Résultat : pas de cadeau pour Owl, mais une addition salée et une soirée d'anniversaire qui va finir en longue et sombre nuit au poste de police.

  • Megg la Sorcière, Mogg le chat et Owl le Hibou sont de retour pour de nouvelles aventures ! Enfin si l'on peut parler d'aventures... Leur exploits se limitent surtout à rester le cul sur le canapé toute la journée à mater des séries TV ou à zoner dans le quartier à la recherche d'une connerie à faire.
    Dans ce Magical Ectasy Trip, Megg s'enfonce plus profondément encore dans sa dépression, Mogg n'arrive toujours pas à refouler ses pulsions sexuelles et Owl continue de subir les pires crasses de ses deux meilleurs amis. Et la drogue n'arrange pas leur cas. De gros bangs en pétards bien chargés, nos protagonistes sous psychotropes ont perdu pied depuis bien longtemps avec la réalité. À nous de les suivre dans leur trip pour un embarquement immédiat destination : « le grand n'importe quoi » !
    Ce deuxième album de Megg, Mogg & Owl compile 200 pages de nouvelles histoires inédites de l'australien Simon Hanselmann. Et le retour tant attendu de ces trois anti-héros est jouissif ! Débiles, sadiques, dépravés, immoraux, alcoolos, les personnages de cette série arrivent malgré tout à faire preuve de tendresse et ont cet incroyable pouvoir de nous faire passer du rire au malaise en un quart de seconde.
    Simon Hanselmann n'en finit pas de nous surprendre avec son sens aigu de la mise en scène, ses dialogues jubilatoires et son humour noir terriblement communicatif !

  • Megg et Mogg s'envolent en amoureux à Amsterdam, laissant Owl, qui aurait bien aimé les accompagner, tout seul. Ahhh Amsterdam ! Ses tulipes, son fromage hollandais, ses balades à vélos, ses jolis canaux... et surtout ses « Coffee shops », fameux bars à cannabis où l'on peut fumer en toute convivialité. L'euphorie de nos deux tourtereaux ne va être que de courte durée : à peine arrivés sur le sol néerlandais, ils réalisent en ouvrant leur valise qu'ils ont oublié leurs antidépresseurs.
    Il pleut, il fait froid et la ville n'a alors plus du tout le charme escompté.
    De son côté, Owl a une paix royale. La maison est étincelante de propreté et personne n'est là pour gâcher ce délicieux moment de tranquillité. Enfin, personne...
    C'est vite dit. Voilà ce bon vieux Werewolf Jones qui débarque à l'improviste et décide de taper la grosse incruste....

  • La sorcie re, le chat et le hibou les plus "foncede s" de la BD, s'offrent un concentre de leurs me saventures sans bouger de leur canape .
    Megg, Mogg & Owl / Anthology est la compilation des deux premiers albums de la se rie de ja parus chez Misma : Maximal Spleen et Magical Ecstasy Trip.
    Les deux livres se retrouvent re unis dans une version « deluxe » agrandie, relie e avec des pages-bonus ine - dites qui comple tent cette nouvelle e dition.
    Imaginez cette anthologie comme le plus gros spliff jamais roule : Megg, Mogg et Owl vont vous faire planer tre s loin et vous n'allez pas redescendre de sito t.
    Et autant vous dire que chez Misma, on ne triche pas sur la marchandise. Cette se rie c'est d'la super bonne !

empty