Peinture / Arts graphiques

  • Saitou, éditeur au Weekly Shonen Jump, décide de devenir mangaka afin d'être rapidement riche et célèbre... mais il ne sait pas dessiner ! Le voilà qui s'en va frapper à la porte de Yusuke Murata afin que ce dernier lui apprenne (sous la contrainte) les ficelles du métier !
    Une histoire bourrée d'humour, d'anecdotes, et de précieux conseils de l'auteur !
    La méthode indispensable des apprentis mangaka !
    Un guide étape par étape pour bien débuter sur la voie du manga.
    De nombreux conseils pratiques et ludiques pour concevoir vos personnages et vous améliorer en dessin.
    Des recommandations distillés pas les plus grands mangakas : Mitsutoshi Shimabukuro (Toriko), Mizuki Kawashita (Ichigo 100%) et Yoshihiro Togashi (Hunter x Hunter) !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le meilleur de Riad Sattouf dans un seul album !

    De ses dessins d'enfant au succès planétaire de L'Arabe du futur, Riad Sattouf nous raconte les secrets des planches qui jalonnent son parcours. Le meilleur de l'artiste ponctué de textes inédits : le récit hilarant du journaliste Arnaud Gonzague qui a rencontré la vraie Esther. Celui du fidèle compagnon de route et éditeur Guillaume Allary. La lettre d'amour du disciple Vincent Lacoste, celle du monstre sacré Philippe Druillet... Un album unique qui vous invite dans la bulle de l'un des plus fins et des plus libres reporters de notre temps.

  • Destin

    Otto Nuckel

    Aux côtés de Frans Masereel et Lynd Ward, Otto Nückel compte parmi les auteurs classiques du roman graphique sans paroles, un genre créé dans les années 1930 et qui doit tout autant au cinéma muet qu'à l'expressionisme.

    Dans Destin, un ouvrage époustouflant de maîtrise graphique et narrative, l'illustrateur allemand Otto Nückel (1888-1955) signe sans aucun doute son chef-d'oeuvre. En 190 gravures sur plomb, l'artiste donne vie à la destinée tragique d'une femme née dans la misère - et ce à quoi aucune tentative ne parviendra à l'en délivrer.

    Ce récit, édité pour la première fois en France par les éditions Imho en 2005, est à nouveau rendu disponible avec une préface de Seth Tobocman et une postface de George Walker.

  • Oiseaux est une volière réunissant près de 200 dessins réalisés par Jochen Gerner entre février 2019 et septembre 2020. Chacun de ces oiseaux a été dessiné au feutre à encre de Chine pigmentée sur des cahiers d'écoliers petit format, originaires de Chine et d'Inde, sur lesquels apparaissent des lignes et carreaux de différentes tailles.

    Cette série de dessins constitue une expérimentation graphique visant à explorer les potentialités de la trame, la superposition des traits, et l'association d'un nombre réduit de couleurs dans la création des plumages. En mêlant oiseaux rêvés et réels, cet inventaire interroge les liens entre imaginaire et réalité dans notre vie quotidienne, et nous enseigne que le fantastique se niche le plus souvent dans la réalité du quotidien.

    Dans le cadre de cette recherche graphique, Jochen Gerner s'est inspiré du travail de certains illustrateurs du XVIIIe siècle comme celui de François-Nicolas Martinet, qui avait pour habitude de représenter les oiseaux de profil, leur afférant ainsi un caractère noble et raide, contrastant avec la force et l'aspect lumineux des couleurs

  • Chef d'oeuvre de Frans Masereel, tout à la fois roman d'apprentissage, récit d'aventures picaresques et récit biographique, Mon livre d'heures relate les pérégrinations de l'alter ego de l'auteur aux prises avec les réalités du monde. Articulé en une série de séquences narratives, le récit prend forme au gré de ses déambulations et de ses rêveries. Anarchiste libertaire déclaré, il préfère jouir des plaisirs de la vie que des joies du travail.
    Citoyen du monde qui ignore frontières et préjugés, il choque les esprits étriqués et vit sa vie sans contraintes en pleine liberté.

  • Toute l'histoire du manga, art japonais de la narration d'une très grande richesse, depuis ses origines jusqu'à l'actuel phénomène planétaire.

    Cet ouvrage, structuré en six chapitres thématiques et chronologiques, retrace l'histoire du manga, art japonais de la narration d'une très grande richesse, depuis ses origines jusqu'à l'actuel phénomène planétaire. Chaque chapitre contient des entretiens, des textes thématiques et des extraits de mangas. Le premier chapitre permet de comprendre comment on lit, dessine et réalise un manga. Le deuxième analyse le pouvoir du récit visuel. le troisième s'intéresse à la réalité quotidienne et au monde des esprits. Le quatrième se penche sur le rôle du manga dans la société, ainsi que sur l'éducation et sur l'avenir de ce moyen d'expression. Enfin, l'ouvrage s'achève sur les limites sans cesse repoussées du manga, en s'intéressant à l'avant-garde, aux mangas multimédias, à la diffusion et à l'influence toujours en expansion du manga dans le monde.

  • Au printemps 1919, Masereel ouvre les fenêtres de son atelier pour laisser passer la lumière et réaliser les soixante-trois gravures sur bois de son nouveau roman en images : Le Soleil. L'inspiration tardant à venir, il s'assoupit tout en laissant sortir de sa tête un alter ego qui se met à vouloir saisir l'inaccessible étoile. Prenant ses jambes à son cou, il se met à courir les rues et battre la campagne, à grimper quatre à quatre les escaliers, à monter aux cheminées et dans les arbres, à se hisser en haut d'une grue ou du mât d'un voilier, à surfer sur la crête d'une vague pour toucher du doigt le Soleil.

  • Apprendre les bases du dessin de Manga, étape par étape. L'esprit manga. Le matériel : la technique de dessin au stylo. Toutes les étapes décrites et montrées en images pour savoir dessiner : les visages, les silhouettes, différents types de personnages de Manga. Les petites erreurs communes : les connaître et les éviter.

  • Sur une série de trente illustrations de Sergio Toppi, Jean-Louis Roux a écrit un conte irlandais.

  • Jiri Salamoun

    Jan Rous

    • Memo
    • 21 Mai 2021

    Né à Prague en 1935, Jirí Šalamoun a exploré bien des champs de l'art : illustration, peinture, animation, typographie, poésie, etc. Il étudie aux Beaux- Arts de Prague dans les années 50 puis intègre la Haute École des Arts et d'Illustration de Leipzig. Dans les années 60, il publie de nombreux livres, pour enfants et adultes. Les années 70 sont celles des expérimentations dans l'animation, dont le succès le plus connu est la série Médor le Maxichien. Il a reçu plus de 50 récompenses internationales et a été nominé en 2010 pour le Prix Andersen.

  • Posada

    Laetitia Bianchi

    En 1913, José Guadalupe Posada, dessinateur et graveur lithographe mexicain de génie, mourrait dans l'oubli. Un siècle plus tard, il est reconnu comme un artiste d'envergure internationale. Ses squelettes animés sont maintenant ancrés dans l'imaginaire collectif; on reconnaît ainsi au premier regard la Catrina, squelette féminin coiffée d'un luxueux chapeau, devenue une figure emblématique du Mexique. Ils ne représentent pourtant qu'une part infime de sa production. Cette monographie regroupe de nombreuses reproductions d'images, pour la plupart inédites en France. Elles sont complétées de traductions et de notices. L'oeuvre de Posada est ainsi replacée dans le contexte politique et social du Mexique du tournant du XX siècle, mais aussi son parcours artistique et personnel. Simple curieux ou amateur averti trouveront dans cet ouvrage de quoi en savoir plus sur cet artiste méconnu dont l'oeuvre influence aujourd'hui la création dans de multiples domaines. Lætitia Bianchi est franco-mexicaine. Ancienne rédactrice en chef du magazine indépendant Le Tigre (2006-2015), elle est autrice, dessinatrice et éditrice. Elle a obtenu en 2013 une Mission Stendhal de l'Institut de France pour une étude sur Posada et l'iconographie de la danse macabre en Europe. Mercurio López Casillas détient actuellement la plus grande collection de dessins et gravures de Posada. Il a été le commissaire de plusieurs expositions sur Posada et a publié de nombreux ouvrages de référence sur la gravure de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

  • Technique artistique parmi les plus accessibles, le dessin se prête à divers sujets, pratiques et médiums. Des crayonnés les plus classiques à des réalisations en volume ambitieuses, le dessin se fait figuratif ou abstrait, de paysages ou de portraits, monochrome ou coloré. Au feutre, à l'encre, à la peinture ou même avec des fils, les motifs les plus variés peuvent être dessinés. Ce petit livre regorge de grandes idées d'artistes contemporains et vous invite à penser autrement.
    Avec une source d'inspiration différente à chaque page, vous découvrirez de nouvelles manières de travailler le dessin, qui vous permettront de produire des créations à la fois originales et passionnantes.

  • La gravure et toutes les techniques d'impression artisanales sont à l'honneur dans cet ouvrage. Estampe, eau-forte, risographie, lithographie... : les moyens de reproduire une oeuvre sur des supports divers ne manquent pas. Alliant savoir-faire technique et sensibilité créative, la pratique de la gravure ouvre un immense champ des possibles artistique. Ce petit livre regorge de grandes idées d'artistes contemporains et vous invite à penser autrement.
    Avec une source d'inspiration différente à chaque page, vous découvrirez de nouvelles manières de travailler la gravure, qui vous permettront de produire des créations à la fois originales et passionnantes.

  • En 1918, Frans Masereel publie 25 images de la Passion d'un homme, chef d'oeuvre graphique, considéré comme le premier roman sans paroles moderne, qui inspira des générations d'illustrateurs et de créateurs de bande dessinée.
    Après avoir mis son talent de dessinateur au service de la cause pacifiste, Masereel signe ici l'histoire d'un idéaliste qui a tort de naitre pauvre et de vouloir vivre en homme libre.
    Cette édition de 25 images de la Passion d'un homme est la première à voir le jour en France sous la forme d'un livre depuis la première édition de 1918.

  • Bunpei Yorifuji propose dans ce petit livre une méthode d'apprentissage du dessin décalée et anticonformiste, pour apprendre facilement à regarder et représenter le monde qui nous entoure. Pour cet illustrateur japonais adepte du Rakugaki, dessin et imagination sont intimement liés. Cependant, la clef du succés se trouve avant tout dans notre capacité à être attentif aux formes et aux détails du monde qui nous entoure afin de reproduire, avec des dessins les plus petits et détaillés possibles, l'univers dans toute son immensité. Le trait minimaliste de l'auteur, et son sens de l'humour décapant, sont mis au service d'un véritable tour de force, où l'on apprend autant à tracer un trait qu'à mettre en scène son propre univers en miniature.

  • C'est à partir d'une série de dix aquarelles de vieilles façades de boutiques de Tokyo, qui ont rencontré un large succès au Japon auprès de nombreux médias, que Mateusz Urbanowicz, un des plus fameux dessinateurs tokyoïtes, a décidé de publier son premier livre. L'ouvrage regroupe cinquante dessins aquarellés de boutiques de tous les quartiers de Tokyo. En regard de ces dessins, Mateusz raconte les vies discrètes que ces petits commerces hébergent, les détails architecturaux qui font tout le charme de ces endroits, ce qui s'y déroule bien loin du fracas des grands centres commerciaux.
    A la fin du livre, l'auteur explique sa manière de travailler et tout le matériel qu'il utilise, de façon très pédagogique.

  • Recueil n°2

    Jérémie Fischer

    • Magnani
    • 9 Avril 2021

    En 2016, les éditions Magnani lancent la collection RECUEIL consacrée au travail d'artiste visuel de Jérémie Fischer. Lors de ses séjours en montagne chaque année, Jérémie Fischer arpente la nature et les étendues sauvages de différentes régions françaises. Au cours de ses pérégrinations, il réalise des collages paysagistes en filiation avec Matisse. La collection RECUEIL avait proposé en 2016 un premier volume une sélection de ses expérimentations graphiques les plus radicales au long d'une trentaine de peintures abstraites paysagistes que Jérémie Fischer avait réalisé pendant un séjour à Manosque et à Forcalquier dans les Alpes de Haute-Provence.
    Dans le second volume, sobrement intitulé "RECUEIL n°2 de Jérémie Fischer", de nouvelles expérimentations graphiques nées d'une autre randonnée -les Pyrénées, Col de Meuté- seront assemblées tout au long du livre, avec un fil de textes courts -d'instantanés poétiques- reproduisant le caractère évanescent et pénétrant des sensations, ou des visions vécues tout au long de la marche. Un livre frontière, à la lisière du livre d'art, de poésie et de la narration.
    Une autre rencontre avec l'univers et la personnalité de Jérémie Fischer aux éditions Magnani.

  • Parue en 1928, L'Oeuvre, composée de soixante bois gravés, fait le récit des aventures d'un géant qui échappe à son créateur et sème le chaos dans le décor d'une grande ville.
    Tout commence dans l'atelier du sculpteur où un monumental bloc de pierre, soutenu par de solides étais, attend la taille. De l'ébauche, dégagée grossièrement à coups de ciseau et de maillet se détache bientôt la silhouette du géant. L'oeuvre, à peine achevée, prend alors mystérieusement vie au cours de la nuit...
    Cette édition de L'oeuvre est la première à voir le jour en France depuis la première édition de 1928.

  • Cet ensemble de 50 dessins a été réalisé entre août 2019 et juin 2020. Réinterprétations graphiques frôlant l'abstraction, ces dessins à l'encre de Chine noire prennent pour support de recouvrement deux chapelets de cartes postales touristiques du massif vosgien (les Hautes-Vosges et le Hohneck, circa 1920) et un ensemble de photographies de la Cordillère des Andes et des Alpes, issu de récits d'expéditions en montagne (circa 1950).
    Alt. pourra être lu comme l'abréviation du mot "altitude" ou comme une référence à la touche "alt" , la touche alternative des claviers d'ordinateur. Jochen Gerner

  • Ce troisième volume des OEuvres de Guido Buzzelli enchaîne les visions d'horreur et de jubilation. Les vacances ; les sorties au cirque, au cinéma ou au musée ; les randonnées champêtres ; les instituts pour jeunes filles de bonne famille ; la plage ; les aéroports ; les cimetières ; tous les lieux publics fréquentés par les masses accueillent de véritables transports en commun : copulations furieuses accompagnées d'actes de torture et de bouffonnerie ; femmes nues mutilées ;
    Anges déchus possédés par des démons, taureaux embrochant des matadors en jarretelles - stupre, furie et Grand Guignol sont au rendez-vous à tous les étages. Avec un trait digne des maîtres italiens de la Renaissance, Guido Buzzelli s'en donne à coeur joie pour restituer la comédie humaine dans son expression la plus crue.
    Sous son pinceau, les faux-semblants s'annulent, les bonnes manières s'oublient, les limites entre les milieux, les générations et les espèces humaine et animale s'effacent.
    Débarrassée de son vernis de culture et de politesse, la société apparaît pour ce qu'elle est : une foire d'empoigne au sens propre du terme.

  • Un livre magnifique où le regard de Jean- Philippe Toussaint nous accompagne dans l'oeuvre intimiste de Félix Vallotton et où l'érudition de Katia Poletti nous permet d'atteindre les mystères profonds de ces images qui sont parmi les plus importantes de la gravure moderne.
    Jean-Philippe Toussaint et Félix Vallotton sont réunis ici par l'acuité de leur regard sur le monde et l'insaisissable élégance de leur style.

  • La ville

    Frans Masereel

    Chef-d'oeuvre de Frans Masereel, maître du bois gravé moderne et précurseur du roman graphique. Cette édition de La Ville rassemble de nombreuses images encore jamais publiées, dessins, ébauches et épreuves préparatoires de l'oeuvre majeure de Frans Masereel.

    « La Ville est un monument. Monument impérissable consacré à la ville moderne, avec ses foules innombrables et leurs destins multiples, avec ses contrastes tragiques de luxe et de pauvreté, de gaspillage et de privation, un véritable pandémonium de toutes les passions humaines. » Stefan Zweig « Dans ses rues on peut sentir presque physiquement le tourbillonnement des impulsions et des tensions que ces hommes portent en eux, qu'ils respirent, et qui s'empare d'eux. » Alfred Döblin

  • Les plus belles gravures du maître mexicain illustrent ce récit biographique de Samuel Dégardin. Une imagerie tenace s'en dégage, peuplée de révolutionnaires et de squelettes qui inspirent aujourd'hui les illustrateurs, dessinateurs, graphistes, tatoueurs et créateurs du monde entier.

  • Louise Collet est une jeune dessinatrice et illustratrice installée dans la région parisienne. Tout juste diplômée de l?école des Arts décoratifs de Paris, elle obtient une résidence à Pollen à Monflanquin (47) où elle s?installe pour trois mois fin 2019. Dans ce petit village du Lot-et-Garonne, elle rencontre Nénette. Agée, Nénette est à la retraite. Toute sa vie elle a été repasseuse. Une connivence puis une amitié se nouent entre les deux femmes.
    Nénette repasse et explique son travail et sa vie pendant que Louise l?écoute et la dessine. Une exposition a été présentée à Pollen fin 2019 où Louise Collet a montré les dessins qu?elle a réalisés avec Nénette. Loin d?un travail documentaire, l?artiste s?attache à faire le portrait en creux de la vieille dame. Subtil, délicat, précieux, ce travail a été remanié pour donner un livre accompagné d?un CD qui fait entendre la voix de Nénette.

empty