• Jeu de détournement graphique, la collection Panorama invite des duos de dessinateurs à revisiter des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'art, pour parler en image du monde d'aujourd'hui. Pour chaque image, au recto et au verso, les deux dessinateurs interviennent en mélangeant leurs graphismes. Panorama n°2 : Karine Bernadou et Julia Wauters ont choisi de s'inspirer de deux tableaux du Douanier Rousseau (1844-1910). Dans le premier, le peintre décrit l'orée d'une jungle imaginaire et paisible. Au clair de lune, une jeune femme nue charme des serpents en jouant de la flûte. Le second est une allégorie de la guerre, où une enfant chevauche un animal fabuleux dans un paysage dévasté, jonché de cadavres. Comme dans ces oeuvres, les deux dessinatrices font surgir la menace et la férocité de la douceur des formes, évoquant notre rapport à la nature et la part d'animalité présente en chacun de nous.

  • Jeu de détournement graphique, la collection Panorama invite des duos de dessinateurs à revisiter des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'art, pour parler en image du monde d'aujourd'hui. Pour chaque image, au recto et au verso, les deux dessinateurs interviennent en mélangeant leurs graphismes. Panorama n°3 : Benjamin Adam et Vincent Sorel ont choisi neuf oeuvres du peintre britannique David Hockney, né en 1937. La première série décrit une vie californienne rêvée, à l'aube des années soixante-dix, où se mélangent fantasmes et éléments autobiographiques. La deuxième, réalisée au début des années deux mille, est une déclinaison de paysages. Des impressions de lieux au fil des saisons, où l'homme n'apparait pas. Les deux dessinateurs se sont inspirés de cette opposition pour construire leurs images. Le recto et le verso se répondent et révèlent avec un humour tragique le prix de nos inconséquences.

  • Jeu de détournement graphique, la collection Panorama invite des duos de dessinateurs à revisiter des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'art, pour parler en image du monde d'aujourd'hui. Pour chaque image, au recto et au verso, les deux dessinateurs interviennent en mélangeant leurs graphismes. Panorama 1 : Tangui Jossic et Cyril Pedrosa ont choisi cinq tableaux de Pieter Bruegel (1525-1569), dans lesquels le peintre flamand décrit avec humour et bienveillance la vie quotidienne dans les campagnes et les villages de son époque. Hommes et femmes s'activent de tous côtés dans de larges scènes de travail ou de fête. La précision des visages, des attitudes, des costumes, sont comme des instantanés de moments disparus. Conservant la composition de ces tableaux, les deux dessinateurs ont transposé personnages et situations, dans une description ironique des temps modernes.

  • Jeu de détournement graphique, la collection Panorama invite des duos de dessinateurs à revisiter des chefs-d'oeuvre de l'histoire de l'art, pour parler en image du monde d'aujourd'hui. Pour chaque image, au recto et au verso, les deux dessinateurs interviennent en mélangeant leurs graphismes. Panorama n°4 : Tom de Pékin et Quentin Faucompré ont choisi dix tableaux de Jean-Antoine Watteau

empty