Harry est fou Harry est fou
Harry est fou
Harry est fou

Harry est fou (D'APRES L'OEUVRE DE DICK KING-SMITH)

À propos

Fils unique de parents très ordinaires, Harry vient d'apprendre qu'il est également l'unique héritier de son vieil oncle d'Amérique. Une perspective plutôt alléchante! Mais en quoi consiste donc l'héritage? Rien ne le précise dans la lettre du notaire. Harry rêve de montagnes d'or, ou peut-être d'une Porsche, à moins que ce ne soit un avion? Perdu! L'héritage s'appelle Madison, le perroquet de son oncle décédé. Mais attention! Madison n'est pas un perroquet ordinaire : il parle, bien sûr, mais il lit également, répond au téléphone, joue du piano avec le bec, connaît de savoureuses recettes de cuisine, est imbattable au Monopoly, joue aux échecs, fait des mots-croisés... Bref, Madison a tout ce qu'il faut pour apporter un souffle d'humour et d'originalité à la vie de Harry. Jusqu'au jour où un voleur capture Madison et disparaît avec lui. La vie redevient comme avant, terriblement monotone, et ce n'est pas Victor, le triste perroquet que les parents de Harry lui offrent pour le consoler qui lui fera oublier l'inoubliable Madison. Mais Madison a plus d'un tour dans son sac et il est prêt à prendre tous les risques pour rejoindre son petit maître. Mais comment faire?
Londres est une grande ville, une très grande ville dans laquelle il est facile de se perdre...

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Tout public

  • EAN

    9782211203081

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    143 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pascal Rabaté

  • Naissance : 13-8-1961
  • Age : 60 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Après de nombreux petits boulots, Pascal Rabaté choisit la BD. Son premier album, Les Amants de Lucie, paraît en 89 chez Futuropolis. Après Exode et Vacances, vacances, réédités chez Vents d'Ouest en 99 sous le titre Premières Cartouches, il publie en 91 À Table chez Week-end Doux et Signé Raoul chez Rackham. Toujours chez Vents d'Ouest, il a signé Les Pieds dedans (92), Ex Voto (94), Un Ver dans le fruit (97) et surtout Ibicus, qui lui offre une véritable consécration tant publique que critique. Il confie parfois ses scénarios à d'autres dessinateurs, comme ce fut le cas en 2000 avec Les Yeux dans le bouillon réalisé par Virginie Broquet pour Casterman et Tartine de courant d'air avec Bibeur Lu pour Vents d'Ouest.Dans Ibicus, Rabaté exploitait à merveille ses techniques de l'avis, jouant en maître sur les aplats noirs et les jeux de lumière, et a donné à l'oeuvre d'Alexis Tolstoï, dont Ibicus est une adaptation, une nouvelle dimension onirique et fantasmagorique. Pascal Rabaté est un très grand nom de la bande dessinée, et Ibicus un chef-d'oeuvre.

empty