Mon frère et le roi du monde Mon frère et le roi du monde
Mon frère et le roi du monde Mon frère et le roi du monde

Mon frère et le roi du monde (édition reliée toilée)

À propos

David B. est un génie. Il a reculé les limites de la bande dessinée et c'est tout naturellement qu'il s'en trouve, la plupart du temps, écarté des honneurs officiels réservés à ce mode d'expression. Ça viendra. Il est vrai que David B. ne rend pas la tâche facile aux béotiens, tant il s'écarte de tout : de lui-même et du monde. Mais pour mieux y revenir.
Mon frère et le Roi du Monde, en partant de la commande d'une exposition pour le Festival de Colomiers et pour le musée de L'Abbaye Sainte-Croix-des-Sables-D'Olonne, est une suite de 36 diptyques, 72 portraits face à face qui, au delà de la virtuosité qu'on lui connait, vont explorer un ailleurs d'autant plus troublant qu'ils relèvent d'une inquiétante familiarité : Un David B. qui renoue, qui tourne autour, qui revient à SON sujet : un autre-lui-même : le frère. Un autre frère : le Roi du Monde. Une autre forme d'autobiographie : purement plastique, mais qui ne raconte pas moins pour autant (voir : plus, peut-être...) Une suite de dessins qui, en représentant le frère et la figure mythologique dont parle Rene Guénon, dessine UN portrait : celui de l'auteur à travers... son double ? Quel double ? Qui est le frère ? Qui est le roi ? Ne serait-ce pas toujours David ?... Mais un David toujours en devenir, toujours en recherche, toujours rêvélé et à la fois caché. Un David TOUJOURS : B.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Art / Illustration > Artbook bandes dessinées

  • EAN

    9782844146052

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    19 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    470 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

David B.

David B. est né en 1959 à Nîmes. Il s'inscrit à l'Ecole d'Arts Appliqués Dupérré à Paris puis suit les cours de BD de Georges Pichard. Il travaille pour plusieurs magazines tel que Chic, Okapi, Circus, etc ; avant de rejoindre l'équipe de Labo créé par J.C Menu chez Futuropolis. Il fait ensuite partie des fondateurs de L'Association où il a publié Le Cheval blême en 1992. Avec la fondation des Editions Cornélius, il sort le Nain Jaune et La série des 4 savants. En 1996 L'Ascension du haut-Mal est nominé à Angoulême pour le Prix du Meilleur Album de l'année. Il a reçu également le Totem BD du Salon du livre de Montreuil pour La révolte d'Hop-Frog ainsi que le prix de la meilleure BD au Festival du livre de Brive. Chez Albin Michel Jeunesse, il a illustré Sagesse et Malices de Nasreddine, le fou qui était sage-tome 1.

empty